François Lamiraud : «Après Roubaix, je sentais que j’avais de la marge !»

À 32 ans, François Lamiraud est le détenteur du record de France de l’heure avec 49,408 kilomètres parcourus dans l’heure. Le coureur du VC Vaulx-en-Velin est parti au Mexique pour faire mieux. À Aguascalientes, la piste réputée la plus rapide du monde, «Lami» a mis tous les atouts de son côté pour aller plus loin, plus vite.

En Avril dernier, à la veille de Paris-Roubaix, François Lamiraud établit une marque de référence en France dans la course au record de l’heure. Certes bien loin de Bradley Wiggins et ses 54,526 kilomètres en une heure de temps. Mais Lamiraud n’est qu’amateur. Mais comme ‘Wiggo’, c’est le défi qui l’anime. L’envie de bien faire et de se dépasser. De rentrer dans l’histoire en inscrivant son nom encore un peu plus haut sur les tablettes.

En allant au Mexique, François Lamiraud dispose des conditions optimales. «J’ai discuté avec François Pervis et Vivien Brisse, confie le Rhônalpin il y a quelques semaines. Ils m’ont donné des informations sur le vélodrome d’Aguascalientes. Après Roubaix, je sentais que j’avais de la marge. Alors dès le lendemain, je pensais déjà à comment aller plus vite. On a beaucoup bossé pour optimiser tous les points du record de l’heure. Rouler en altitude présente un avantage considérable.» reconnait l’intéressé à La Gazette des Sports.

Photo - Yves Perret Médias
Photo – Yves Perret Médias

Aidé par Quentin Leplat (Velo 2 Max), son coach personnel, Lamiraud s’est penché sur de nouvelles orientations pour l’entraînement et la préparation. Rien n’a été épargné. Matériel, position, psychologie, communication. Tout est réuni pour réussir. «C’est un gros investissent, lâche le pistard. Mais mon staff et moi, nous prenons beaucoup de plaisir dans cette aventure !» Une aventure qui dure depuis Novembre 2014.

L’objectif de ces deux tentatives, qui se tiennent dimanche 20 et jeudi 24 septembre, est d’établir la meilleure marque d’un coureur amateur sur une heure. Actuellement, c’est un Américain, avec 50,052 (c’est précis !) qui la détient. «Mon objectif premier sera de faire mieux qu’à Roubaix. La suite devrait venir tout seul…» analyse ce titulaire du BE2, diplôme d’entraineur qui l’a fait exercer quatre au Pôle Espoir de Saint-Etienne.

Serein aux côtés de son coach et de son staff, Lamiraud profite et continue de découvrir cette nouvelle forme de cyclisme qui le fait rêver. Ses deux tentatives seront à suivre en direct sur les réseaux sociaux et même sur YouTube, en direct vidéo (voir en-dessous). Bradley Wiggins pourrait y jeter un oeil, au cas-où… «Il peut trembler, glisse Lamiraud. Pas pour son record. Mais il est tellement maigre qu’avec l’hiver qui approche, il va trembler (rires) !»

Par Josselin Riou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s