Un cycliste britannique de 18 ans avoue s’être dopé

Agé de 18 ans, Gabriel Evans a avoué, ce jeudi matin, avoir utilisé de l’EPO en août dernier. Le coureur du London Dynamo se livre totalement sur un forum spécialisé dans le contre-la-montre (www.timetriallingforum.co.uk).

Le témoignage surréaliste de Gabriel Evans avouant s'être dopé

Dans son témoignage, Gabriel Evans avoue avoir acheté de l’EPO le 3 août dernier. Huit jours avant de se rendre en France, pour un camp d’entrainement. Il apporte avec lui une ampoule du produit dopant, achetée par le passé. C’est justement là que son ampoule d’EPO est découverte par le père de son équipier. Ce dernier contacte le service anti-dopage britannique (UKAD).

Rapidement, Gabriel Evans reconnait. Il ne prend pas le départ du Tour du Pays de Galles Juniors, principale course du calendrier britannique réservé aux coureurs de moins de 19 ans. Le 5 septembre 2015, il dispute le championnat d’Angleterre de contre-la-montre sur 10 miles. Il l’emporte. Le coureur londonien reconnait ne pas avoir eu d’objectifs en consommant l’EPO.

Après coup, le junior britannique présente ses excuses aux coureurs qu’il a devancé sur cette épreuve. Principalement ceux ayant été privé du titre ou des médailles mais aussi les organisateurs. Gabriel Evans donnerait tout pour pouvoir revenir en arrière. Se retrouver en août dernier et avoir de nouveau ce choix à faire. Pour ne pas refaire les mêmes erreurs. Il promet de continuer à s’entrainer dur malgré sa suspension afin d’être prêt pour son retour. Histoire brisée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s