Grâce à un home-trainer, elle signe chez les pros à 37 ans !

C’est une histoire incroyable. Un avant-goût de conte de Noël. Elle s’appelle Leah Thorvilson, a 37 ans et courrait, en 2012, le marathon en 2h37. L’année prochaine, elle sera cycliste professionnelle. Grâce à un concours en ligne, organisé par Zwift, une plateforme qui regroupe les cyclistes s’entraînant sur home-trainer, cette Américaine vient de signer avec Canyon-Sram.

Leah Thorvilson reçoit son vélo Canyon des mains de Pauline Ferrand-Prévôt
Leah Thorvilson reçoit son vélo Canyon des mains de Pauline Ferrand-Prévôt

En 2017, Leah Thorvilson sera la coéquipière d’une certaine Pauline Ferrand-Prévôt, et pourtant, l’Américaine n’a aucun passé dans le monde du cyclisme. Non, Leah, c’est dans le marathon qu’elle s’est longtemps distinguée. En 2012, elle participe même aux qualifications de l’équipe états-unienne pour se rendre aux Jeux Olympiques de Londres. Elle boucle les 42,195 kilomètres en 2h42. Pas assez vite pour faire partie de la fameuse Team USA. Quelques semaines plus tard, elle remporte l’épreuve de Little Rock pour la quatrième fois consécutive. En 2h37, Leah Thorvilson établit le record de l’épreuve. En 2014, elle inscrit une cinquième fois son nom au palmarès. Ensuite ? Elle se blesse, se fait opérer, ne peut plus courir, achète un vélo et devient cycliste.

Zwift lance sa Zwift Academy, contrat pro à la clé

L’idée est un peu folle : 1200 femmes représentant 51 pays à travers la planète, participent à des entraînements interactifs, en ligne via la plateforme Zwift, qui reproduit les conditions extérieures sur home-trainer. Le but ? Remporter un contrat professionnel avec la formation Canyon-Sram, l’une des meilleures du World Tour. Ces 1200 femmes sont mères de familles, avocates, étudiantes, violonistes, artistes, cadres, infirmières, cyclistes de bon niveau, cyclotouristes expérimentées, débutantes.

«Trouver des talents est une affaire de chiffres, de données, concède Jon Sharples, fondateur de la société de coaching TrainSharp et membre du jury. Le concept de la Zwift Academy est intéressant car l’home-trainer permet aux participantes de s’entrainer en sécurité et l’environnement n’altère pas les données que l’on analyse. Zwift y ajoute le côté social pour créer une communauté de coureurs. Ce n’est pas une surprise que Leah soit notre vainqueur. On a hâte de voir comment elle va se développer en tant que professionnelle
Canadian Cycling Magazine

En janvier, l’équipe Canyon-Sram annonce sa recherche de talent via la plateforme Zwift. Le projet se monte. En juin, l’aventure commence. Le 1er septembre, 10 femmes, parmi les 1200 prétendantes, sont sélectionnées pour les demi-finales. Trois mois plus tard, Jessie Donavan, Leah Thorvilson et Yvonne Van Hatum sont promues au rang de finalistes de la Zwift Academy suite à l’étude, minutieuse, de leurs données scientifiques récoltées sur la plateforme en ligne. Le trio rejoint Majorque et la formation Canyon-Sram pour le stage de pré-saison. C’est là que le nom de la gagnante sera révélé. Ces trois finalistes sont : marathonienne, triathlète professionnelle ou ancienne prof de sport au Ritz-Carlton de Dubaï.

zwift-academy-trois-finalistes-une-seule-laureate

«Combien de talents sont-ils ainsi méconnus ?»

Quinze jours durant, elles vivent la vie de cycliste professionnelle avec Pauline Ferrand-Prévôt, Lisa Brennauer ou Elena Cecchini. Habillées par Rapha, casquées par Giro, montées sur Canyon. Le rêve mais l’aventure ne continuera que pour l’une des trois. C’est finalement Leah Thorvilson, 38 ans début janvier, qui l’emporte. Sa première victoire ! Elle signe un contrat d’une année. Sa vie bascule. Ronny Lauke, le manager de l’équipe, se félicite d’accueillir une nouvelle compétitrice au fort potentiel dans son effectif et arrive même «à se demander combien de talents sont ainsi méconnus.»

«Elles ont totalement remis leur vie en question pour atteindre la finale de ce concours, reconnait Tiffany Cromwell, membre de l’équipe Canyon-Sram. Notre équipe bouscule les choses établies dans le monde du vélo et nous sommes très fières d’accueillir Leah dans l’équipe.» Pour l’Américaine de 37 ans, l’expérience s’est avérée «surréaliste. Je n’aurais jamais pensé que cela serait possible. Je suis extrêmement reconnaissante de l’opportunité qui m’est offerte. Je suis impatiente d’entamer ce nouveau chapitre de ma vie avec l’équipe.» ajoute Leah Thorvilson qui espère débuter sa saison, et sa carrière, au début du printemps. En attendant, Zwift et Canyon-Sram ont annoncé qu’une édition 2017 de la Zwift Academy serait organisée. Mesdames, préparez-vous.

Par Josselin Riou
@josselin_riou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s