Championnats de Belgique de Cyclo-Cross – Le résumé

La petite localité d’Erpe-Mere accueillait ce week-end les très disputés championnats de Belgique de cyclo-cross. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’on a assisté, à un spectacle de toute beauté ! Sur un circuit rendu physique par la boue, ce sont les coureurs en forme qui ont été sacré. La Belgique, leader de la coupe du monde dans toutes les catégories, sera la nation phare des prochains championnats du monde, les 31 janvier et 1er février prochains à Tabor (République Tchèque).

eliJuniors – Eli Iserbyt comme prévu !

Dès le samedi, dans la course junior, le champion d’Europe, Eli Iserbyt, n’a pas laissé de place au suspens. Le coureur de Young Télénet, champion de Belgique pour la cinquième année consécutive, s’impose aisément avec 1’43 » d’avance sur Jappe Jaspers (Lares-Dolticini). Lander Loockx (Cycling Team 99 VZW Schriek) complète le podium.

Eli Iserbyt s’adjuge ainsi la 17ème victoire de sa saison. Il a notamment remporté le championnat d’Europe ainsi que deux des trois manches de la coupe du monde à Valkenburg et Heusden-Zolder. Deuxième à Namur, il avait récemment réalisé une démonstration sur le SuperPrestige de Diegem.

Le Numéro 1 Mondial au Classement UCI sera incontestablement le favori des championnats du monde dont l’épreuve juniors se déroulera le samedi 31 janvier à 11h00.

U23 – Le 4ème sacre national de Laurens Sweeck

En l’absence de Wout Van Aert et Michael Vanthourenhout, qui ont choisi de courir avec les Elites, Laurens Sweeck (Corendon-Kwadro) n’a pas failli à son statut. Placé rapidement aux avants postes, le frère jumeau de Diether (6ème) n’a pas connu d’inquiétudes malgré la forte concurrence de la colonie Télénet-Fidéa. L’épreuve a tout de même été très animée par les chutes, nombreuses ou pour le moins… boueuses !

Toon Aerts et son coéquipier Quinten Hermans (Télénet-Fidea) accompagnent Sweeck sur le podium de la catégorie Espoir. Ce dernier, leader du BP Bank Espoirs, vainqueur de la 5ème manche de coupe de monde à Heusden-Zoder sera une chance sérieuse pour le titre suprême. Réponse le dimanche 1er février à partir de 11h

Sanne_Cant_Erpe_mereDames – La routine de Sanne Cant !

Sanne Cant (IKO Enertherm-BKCP) s’impose pour la 6ème fois d’affilée sur le championnat de Belgique Dames. Dès les premiers hectomètres, la championne d’Europe en titre se retrouve seule en compagnie d’Ellen van Loy (Télénet-Fidéa).

Seule une crevaison aurait pu mettre fin à l’invincibilité de la jeune championne de 24 ans. Mais, lauréate à 18 reprises cette saison, le titre national ne pouvait pas échapper à Sanne Cant, la Numéro 1 Mondiale. La chute de sa principale rivale, Ellen Van Loy, allait mettre fin au suspens. Githa Michiels (Versluys) s’adjuge quant à elle, la dernière place du podium.

Sanne Cant pourrait s’inviter à la fête parmies les Vos, Nash ou autre Ferrand-Prévôt dans la course au titre suprême. D’ici là, la championne de Belgique peaufinera sa préparation à Hoogerheide (Pays-Bas), lors de la finale de la Coupe du Monde !

Elites – Klaas Vantornout, acte II

Qui pour succéder à Sven Nys, nonuple champion de Belgique ? Un seul nom revenait sans cesse parmis les initiés : celui de Wout Van Aert. Peu de monde imaginait la défaite du prodige de Lille. Et pourtant, après plus d’une heure dix de bataille le sort en était tout autre…

Quelques minutes de course seulement, et on assiste déjà au duel attendu entre Sunweb-Napoléon Games et Vastgoedservice-Golden Palace. Le grand favori, Wout Van Aert est là, tout comme son coéquipier Rob Peeters. Dans le camp adverse, on veille au grain. C’est le cas notamment de Kevin Pauwels et Klaas Vantornout.

erpe_mere_cyclocrossRapidement Wout Van Aert se détache, accompagné par le jeune Tim Merlier. Mais le champion du monde U23 semble fort, très fort même ! Et Merlier ne peut suivre le rythme imposé en tête de course. Derrière, Sven Nys, parti prudemment, réalise un retour fracassant sur le leader de la coupe du monde espoir. Ce dernier, victime d’un dérailleur bloqué, perd ses quelques précieuses secondes d’avance. Reparti aux alentours de la dixième position, Van Aert ne retrouvera jamais le coup de pédale si aérien qu’on lui connait.

Peu après la mi-course les hommes forts se distinguent. On retrouve alors Sven Nys (Crélan), Tom Meeusen (Télénet Fidéa), Rob Peeters et Wout Van Aert (Vastgoedservice-Golden Palace), Kevin Pauwels et Klaas Vantornout (Sunweb-Napoléon Games). Tour à tour les candidats au succès tentent leur chance. Mais sur un circuit aussi physique que celui d’Erpe-Mere, impossible de réaliser de gros écarts et à l’entame du dernier tour les six hommes sont toujours ensemble.

C’est d’ailleurs le moment choisi par Klaas Vantornout pour accélérer. Il ne sera plus jamais revu. Malade et blessé au dos ces dernières semaines, le grand Klaas réalise là une performance de grande classe ! Après 2013, il ajoute donc un deuxième titre national à son palmarès.

Une dizaine de secondes plus tard Tom Meeusen puis Wout Van Aert coupent la ligne. Le protégé de Niels Albert, 2ème en 2012, chez les Juniors, 3ème en 2013, chez les Espoirs, il devra encore patienter avant de revêtir le maillot tricolore. Sven Nys, avec seulement quatre succès à son actif cette saison et diminué par des problèmes familiaux doit se contenter de la quatrième place. Kevin Pauwels (5e) et Rob Peeters (6e), eux aussi longtemps à la bagarre pour la victoire, récoltent les accessits.

Une chose est sûre, les belges seront une nouvelle fois redoutables lors des prochains rendez-vous internationaux. En première ligne, Hoogerheide, le 25 Janvier prochain, puis Tabor où La Gazette des Sports pourrait bien vous surprendre…

Par Nicolas Riou
@Nico_Riou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s