Cyclisme Féminin – VTT

Allez, on prend la direction des sous-bois, des chemins et sentiers escarpés pour un petit à VTT. Vélo Tout Terrain, traditionnel moyen de locomotion, il est également le support d’une discipline très physique, trop peu médiatisée et pourtant très particulière. Coup de projecteur sur le VTT féminin international, tricolore et sur les jeunes pousses de la discipline !

Julie Bresset sur le toit du monde.

Sur la route, je vous parlais de Marianne Vos, en tant qu’emblème international de la discipline. En VTT, ne cherchons pas trop loin, la numéro 1 mondiale est française, elle est même bretonne : Julie Bresset. A 23 ans, la briochine a quasiment tout remporté au cours de sa jeune carrière. Championne du monde Espoirs, puis Elites, elle est triple championne de France en titre, mais également championne d’Europe Espoir. Depuis cet été, Julie Bresset peut même se targuer d’un titre olympique, acquis de main de maître, sur le circuit d’Hadleigh Farm. Véritable icône du VTT français, elle est parvenue à se hisser au sommet de la hiérarchie mondiale en détrônant des championnes, déjà trentenaires.

Sabine Spitz / Photo : Michael Kappeler
Sabine Spitz / Photo : Michael Kappeler

Bronzée à Athènes en 2004, Argentée en 2012 à Londres, elle fût dorée à Pékin en 2008, l’allemande Sabine Spitz n’a pu que constater la domination de Bresset. Bien que son palmarès en face pâlir plus d’une (et plus d’un !) avec notamment trois breloques olympiques, Sabine Spitz sait se diversifier. En effet, elle s’est également illustrée dans le VTT Marathon, où elle est quadruple vice-championne du monde de la discipline. Spitz, une véritable Poulidor du marathon VTT. Derrière Spitz, on retrouve Georgia Gould. Troisième des Jeux Olympiques de Londres, cet été, l’américaine a enlevé la 5e place de la Coupe du monde cette saison. Pas de marathon pour elle, mais plutôt du cyclo-cross, où elle a remporté les épreuves de Colorado Cross Classic et de Victory.

Pendrel / Photo : Bryn Lennon / Getty Images Europe

Enfin, voilà celle qui précéda Bresset au palmarès des championnats du monde, en la personne de Catharine Pendrel. La canadienne, lauréate du titre mondial en 2011, à Champéry, a brillamment enlevé la coupe du monde en 2012, après l’avoir conquis en 2010 et terminé 2e lors de l’édition 2011 de cette coupe du monde de VTT. Pour les prochaines années, Marianne Vos aurait émis le vœu d’enfourcher son VTT pour se lancer un nouveau défi. En 2016, à Rio de Janeiro, Julie Bresset pourrait avoir une sérieuse concurrente pour la conservation de son titre olympique…

Derrière Bresset, ça rame pour les françaises.

Après Laurence Leboucher et ses 7 titres acquis au niveau national, Julie Bresset est partie pour suivre le même parcours. Avec déjà 6 titres nationaux, mais seulement trois remportés chez les Elites, la bretonne ne laisse que des miettes à ses adversaires. Lors des derniers championnats de France de la discipline, aux Gets, Lucie Chainel et Sabrina Enaux accompagnaient Bresset sur le podium, tandis que Pauline Ferrand-Prévôt, encore elle, remportait l’épreuve des Espoirs dames.

Et oui, talentueuse sur la route, Ferrand-Prévôt n’oublie pas le VTT, où elle avait été sacrée championne du monde, lorsqu’elle était junior. En coupe du monde, hormis Julie Bresset, on n’a pas vu grand monde… Le talent multidisciplinaire de Ferrand-Prévôt a des limites et il n’est pas possible pour la champenoise de jouer sur tous les tableaux à la fois, si bien qu’elle s’est faite rare sur les circuits de VTT. En revanche, elle, est venue se tester dans les sous-bois, Lucie Chainel s’est classée 17e du classement général de la Coupe du Monde alors qu’elle débarquait tout juste du cyclo-cross. Performance satisfaisante qui amène à penser que l’on pourrait la retrouver dans les prochaines saisons à des échelons supérieurs.

Et demain ? La relève arrive.

Jolanda Neff

Elle fêtera ses 20 ans début 2013 mais est déjà l’un des phénomènes du VTT mondial. Elle nous vient d’un paradis fiscal où l’on adore le chocolat… Et oui, Jolanda Neff est suisse ! Pour sa première saison chez les Espoirs, elle s’est classé 3e du classement général de la Coupe du Monde, après avoir glané les succès à Nové Mesto (République Tchèque), Windham (USA) et Val d’Isère, charmante petite station au cœur des Alpes françaises. Mais le palmarès 2012 de Jolanda Neff ne s’arrête pas là. Elle avait beau découvrir un nouvel univers, elle remporta le championnat de Suisse Espoir, puis le championnat d’Europe Espoir avant d’être sacrée championne du Monde Espoir à Saalfelden, en Autriche, il y a de ça 3 mois.

Mais revenons dans l’hexagone. Si vos yeux sont actuellement tournés sur Julie Bresset, ou Pauline Ferrand-Prévôt, partons à la découverte des tous jeunes talents tricolores. Encore que juniors, âgées de 17 ou 18 ans, elles représentent dignement la France à travers le monde, comme le font leurs aînées. Qu’il s’agisse de Margot Moschetti ou de Perrine Clauzel, le résultat est le même, c’est la victoire ! Moschetti, la provençale, était même qualifiée de « Numéro 1 mondiale » en début de saison, après avoir inscrit à son palmarès les épreuves de Coupe du Monde d’Houffalize (Belgique) puis celle de Nové Mesto (République Tchèque). La monégasque ne s’est pas arrêtée là puisqu’elle a terminé 2e à La Bresse puis 3e à Val d’Isère. Une saison pleine ponctuée d’un titre national acquis aux Gets et d’une 9e place lors des mondiaux. Pour l’histoire, Margot Moschetti est « l’élève » de Julie Bresset lors des Etoiles Du Sport, qui se déroulent du 16 au 21 décembre dans la station de La Plagne.

Elle accompagnait Margot Moschetti sur le podium de la Coupe du Monde à La Bresse, où elle s’est imposée, et a raté de peu le podium mondial, Perrine Clauzel porte également très haut les espoirs tricolores. Lauréate de sa première épreuve de Coupe du Monde sur ses terres, la triple championne de France, de 2009 à 2011, a terminé 4e du championnat du monde autrichien. Membre du Pôle France VTT de Besançon, Perrine Clauzel avait également pris la 4e place lors de l’épreuve internationale d’Houffalize. Un manque de réussite qui ne ternit pas les performances de la jeune fille licenciée à Sainte-Croix-En-Plaine.

Demain, direction le vélodrome !

piste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s