#5 – Le renouveau

EquipeLa chronique Besconienne #5 – Le renouveau

Par Josselin Riou 

Après la scoumoune de 2013, place à de nouvelles ambitions pour Jérémy Bescond. Le breton, 22 ans, connaît sa deuxième saison en tant que cycliste professionnel. Le Team Cofidis (Continentale Pro) a renouvelé sa confiance en son jeune protégé. Comme l’an dernier, La Gazette des Sports vous propose de retrouver La Chronique Besconienne pour suivre l’actualité de Jérémy Bescond. Entretien.

« J’espère une année sans soucis »

Quand on est amateur ou cyclocrossmen, les fêtes de fin d’années sont souvent loin des excès traditionnels de Noël et du nouvel an. Alors quand on est professionnel, on fait comment ?

« Les fêtes de fin d’année se sont très bien passées. Je suis remonté sur Grenoble (38) pour passer Noël en famille. J’y suis resté jusqu’au lendemain du nouvel an. Ça fait du bien de pouvoir profiter de mes proches une dernière fois avant de repartir en stage avec l’équipe. Pour 2014 que peut-on me souhaiter ? Une année sans soucis, tout simplement. (Sourire)
Chez les professionnels, nous n’avons pas véritablement de consignes concernant notre poids. Au contraire. Je pense qu’il est important de se lâcher un peu en fin d’année. Sans être dans l’excès ! Pour ma part, je suis monté à 64 kgs. Mon poids de forme, en juin, tourne autour de 62 kgs. »

Le staff

« Aujourd’hui, je me sens bien »

On le sait, Jérémy Bescond n’a pas vraiment connu la réussite et le succès pour son arrivée dans le monde qu’il rêvait temps. Mais ça c’était avant ? C’est tout le mal qu’on souhaite au finistérien qui a repris du poil de la bête.

« J’ai passé un bon hiver. Studieux. J’ai coupé à la fin de ma saison dernière. Et j’ai profité de cette coupure. L’équipe Cofidis m’a dit de ne surtout pas enchaîner comme je voulais le faire. Ma toxoplasmose m’avait obligé à ne pas toucher au vélo pendant plus de deux mois. Finalement, c’est mieux comme ça. Aujourd’hui, je me sens bien. En général, je n’ai pas besoin de beaucoup m’entraîner pour être en forme.
Le collectif du Team Cofidis qui participera aux classiques de début de saison est parti au Gabon. Ils vont prendre quelques automatismes pour les prochaines échéances. Ils marchent plutôt bien ! Notamment Egoitz Garcia. Il a longtemps été deuxième du classement général. (L’espagnol termina 3e de la Tropicale Amissa Bongo, à 2secondes de la victoire, ndlr) C’est très motivant de voir ça. C’est important pour nous d’essayer de marcher assez tôt dans la saison. Il faut réussir à entraîner toute l’équipe dans une spirale positive.»

stage en espagne« C’est bizarre de retrouver Clément chez Cofidis »

En Australie, en Argentine ou en Afrique (le célèbre triple A) la saison cycliste reprendre là où il fait bon rouler un 20 Janvier. Pour Jérémy Bescond, la reprise des compétitions attendra encore un peu. Entre la neige des sommets, le blizzard de la campagne et les inondations du sud de la France. En attendant, c’est en Espagne, que notre chroniqueur se prépare. Aux côtés d’un de ses anciens camarades de débourre chez les amateurs : Clément Venturini.

« Personnellement, je vais reprendre ma saison le 5 février prochain sur l’étoile de Bessèges. J’enchaînerai ensuite sur le Tour de l’Algarve, au Portugal. Je serai là pour protéger Jérôme Coppel et Rein Taaramae, nos leaders sur ces deux épreuves. Après, on verra. Ça se fera selon les mouvements de course. C’est essentiel pour moi de retrouver de la confiance en ce début d’année 2014. J’ai hâte de reprendre.
Je connais Clément (Venturini) depuis longtemps maintenant. On s’est rencontré à l’époque de la U19 Racing Team. Ensuite, on s’est retrouvé au Team Vulco Vaulx-en-Velin. Ça me fait un peu bizarre de le retrouver de nouveau avec moi chez Cofidis. Je pense qu’il a réalisé un hiver parfait. Il vient d’être sacré champion de France Espoir. C’est une grande fierté pour lui. Et pour l’équipe aussi. Je pense que le Championnat du Monde, ce n’est que du plaisir pour lui. Il va y allé sans trop de pression. Sur un jour de grâce, ça peut le faire. Il l’a déjà fait d’ailleurs ! Sur la route, il va pouvoir jouer sa carte sur quelques sprints compliqués. Il a un bon petit « punch » le gamin. »

Jérémy Bescond et l’équipe Cofidis en a fini avec son stage hivernal à Olivia (Espagne). Il est désormais temps pour les coureurs de la formation nordiste de reprendre le chemin de l’hexagone. Rejoints par les coureurs ayant disputés la Tropicale Amissa Bongo, le Team Cofidis se présentera face à la presse, aux sponsors et à un parterre d’invités le Vendredi 24 Janvier.

Retrouvez l’actualité de Jérémy Bescond sur Twitter : @GazettedesSport & @BescondJ

Une réflexion sur “#5 – Le renouveau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s