En route pour les Mondiaux

#CycloCross : Louisville (Kentucky) accueille les Mondiaux

Après Koksijde, dans le sable belge, l’an passé, ce sont les Etats-Unis d’Amérique qui vont recevoir les très réputés championnats du Monde de cyclo-cross. Des juniors aux élites, en passant passant par les espoirs et les dames, les maillots irisés s’arracheront mais seuls quatre coureurs seront sacrés. Quelques français ont répondu à La Gazette Des Sports avant de s’envoler pour le Kentucky.

Résumé :

Sur un circuit enneigé, les juniors se sont livrés un magnifique combat pour la médaille … de bronze. VanDerPoel et Budding n’ont laissé aucunes chances à leurs adversaires pour les deux premières marches du podium. Déjà champion du Monde en titre, VDP a signé un doublé historique. Son dauphin permet aux Bataves de réaliser le doublé. Le Tchèque, Toupalik offre la première médaille à sa nation en attendant peut-être un exploit des Elites, sur un terrain entièrement gelé. Au palmarès de Van Der Poel, on note désormais : Deux titres européens, deux titres mondiaux et deux coupes du monde, rien que ça !

Chez les dames, pas de surprise non plus avec Marianne Vos. Pour la sixième fois de sa carrière, la cinquième consécutivement, la néerlandaise s’est imposée sur ces championnats du Monde de cyclo-cross. Derrière, Compton, lauréate de la Coupe Du Monde n’a pu que constater les dégâts et décrocher l’argent. Pour le bronze, la lutte fût plus féroce. La tchèque Nash allait imiter son homologue junior jusqu’à ce que sa chaîne décide de s’en aller… Terrible désillusion pour Katherina Nash qui laissait une petite française, Lucie Chainel prendre le bronze et sauver la journée des tricolores.

Chez les Espoirs, c’est à un véritable championnat Bi-National que l’on a assisté. Avec 10 Belges et Néerlandais aux 10 premières places, on se demande sincèrement si les étrangers du Bénélux ont été accepté au départ… Enfin bref, au final c’est un Batave qui gagne, comme souvent. Après son titre européen, acquis en Novembre, Teunissen accroche un maillot arc-en-ciel à sa garde-robe. Les belges n’ont fait que regarder. Wietse Bosmans, numéro 1 mondial prend l’argent alors que Wim Van Aert ramenait chez lui le bronze.

Les néerlandais ont donc remporté les trois premières courses de la journée, ont remporté les deux derniers titres mondiaux chez les juniors, les cinq derniers chez les Dames, les trois derniers chez les Espoirs… Respect !

LES RÉSULTATS : 

Juniors :

1) Mathieu Van Der Poel (Pays Bas)

2) Maartijn Budding (Pays-Bas)

3) Adam Toupalik (République Tchèque)

Les français :

Léo Vincent (10e) – Clément Russo (14e) – Elie Gesbert (29e)

Dames : 

1) Marianne Vos (Pays-Bas)

2) Katherine Compton (USA)

3) Lucie Chainel (France)

Espoirs : 

1) Mike Teunissen (Pays-Bas)

2) Wietse Bosmans (Belgique)

3) Wim Van Aert (Belgique)

Premier français : David Menut (14e)

Gaëtan Lemoine & Quentin Le Gall soutiennent Elie Gesbert depuis la Bretagne / Photo : Leslie Corbel
Gaëtan Lemoine & Quentin Le Gall soutiennent Elie Gesbert depuis la Bretagne / Photo : Leslie Corbel

Gaëtan Lemoine (ES Auneau) – Ami proche d’Elie Gesbert :

« Élie est un mec simple, qui ne fait pas de bruit mais lorsque l’on le connait bien, on découvre un garçon très drôle. Je pense que ce qui le caractérise le mieux, c’est sa passion et son investissement dans ce qu’il entreprendre. Elie n’a pas réellement d’habitude, si ce n’est le petit SMS qu’il nous envoie, à Quentin Le Gall et moi-même, chaque jour à 11h50 pour se donner rendez-vous afin de manger tous les trois, entre copains. (Sourires)

Cet hiver, Elie était vraiment dans son « Truc », toujours motivé à faire du mieux possible. Il a la passion du cyclo-cross, il adore ça ! Il souhaitait réaliser une excellente saison, notamment à Nommay, lors des championnats de France de la discipline. Dès son retour des championnats du Monde sur route de Valkenburg, au mois de Septembre, il m’avait annoncé qu’il voulait aller à Louisville, aux USA pour les championnats du Monde… De cyclo-cross, cette fois-ci. C’était clairement l’objectif de sa saison !

Je ne pense pas qu’Elie soit vraiment plus tendu qu’à l’habitude. Il commence à être habitué à ce genre de courses internationales où le plateau y est très relevé. Mais je pense sincèrement que sur la ligne de départ, il aura le « Trouillomètre » à 0 !

Je lui souhaite de profiter au maximum de tout ce qu’il pourra vivre là-bas. Ces moments-là sont rares dans une carrière. Il vous a annoncé un top 15 car il devrait partir en 3e ligne et il préfère assurer mais moi, je pense et j’espère découvrir une bonne surprise. Le top 5 est à sa portée, surtout en moment, avec une forme incroyable ! En tout cas tout ce qu’il a déjà fait est super, je peux lui tirer mon chapeau. J’espère qu’Elie va se péter le bide avec un menu XXL au Mc Do américain. (Rires) »

Quentin Le Gall (Côtes D’Armor Marie Morin) – Ami proche d’Elie Gesbert :

« La force d’Elie, c’est son calme. Je n’ai jamais dû le voir s’énerver ! Il ne se prend pas la tête et accueille les choses comme elles lui viennent. Par contre, sur le vélo, Elie, c’est la passion. Il aime ce sport et le fait sentir à ses proches. Ce qui est certain, c’est qu’il aime ce qu’il fait.

Cet hiver, il m’a encore impressionné car il ne préparait pas spécialement le cyclo-cross. Il roulait, mais sans en faire des tonnes et ses résultats hivernaux sont superbes ! Avant de partir à Louisville, Elie n’a pas changé et restait très zen.

Je souhaite lui dire que je suis à fond derrière lui. Je vais suivre la course de très près. Même si je ne pense pas qu’il puisse jouer la victoire, je sais qu’il est capable de surprendre son monde aux USA. Je crois en lui et je le répète, je suis à 100% derrière Elie pour ce mondial ! »

Les trois colocataires de Clément Russo se confient.
Les trois colocataires de Clément Russo se confient.

Romain Faussurier (CR4C Roanne) – Champion de France junior 2011 et colocataire de Clément Russo :

« Clément est quelqu’un de très ordonné, très facile à vivre. Avec lui, il n’y a jamais de problèmes, il est toujours de bonne humeur. Le matin, c’est le premier à se lever, toujours avec la pêche.  Vous savez ce qu’il préfère dans la journée ? Le petit-déjeuner et le « Quatre heure » aussi, mais toujours en faisant le métier, et là-dessus, il est vraiment impressionnant. Chaque soir, à 21h30, il « fonce » se coucher comme il aime le dire. Comme toute personne qui fait de la collocation, Clément est loin d’être pudique ! (Rires).

Son principal trait de caractère c’est sa générosité. Ce gars-là, on peut vraiment lui faire confiance sans aucuns problèmes. Enfin, sa détermination m’a frappé. Clément sait ce qu’il veut et va tout faire pour l’avoir, il a une véritable rage de vaincre en course mais aussi à l’entrainement où il pousse tout le groupe vers le haut.

Lorsqu’il est parti de l’appartement pour les mondiaux, il était sans doute moins tendu qu’avant les « France » de Nommay. Il va là-bas pour faire encore quelque chose de beau, mais on peut déjà dire que sa saison est réussie donc il n’a pas à avoir beaucoup de pression. Il sait ce qu’il lui reste à faire, et il sera fort.

Pour nous trois, Clément est comme un frère maintenant, nous vivons comme une petite famille recomposée. Nos quatre familles s’entendent à merveille et on organise même des repas, le dimanche, comme une vraie famille ! Ce qu’on attend de « Clém », c’est qu’il se fasse plaisir, qu’il en prenne plein les yeux aux « States » … Et s’il nous ramène une médaille, ça serait parfait ! D’ailleurs, s’il veut, il peut même nous envoyer une petite carte postale et rapporter des petits souvenirs ! Allez, arrache tout mon Clément ! »

Thomas Lassaigne (CR4C Roanne) – Colocataire de Clément Russo :

« Clément, au quotidien, c’est quelqu’un de minutieux. Il sait ce qu’il veut et il se donne parfaitement les moyens d’y arriver, dans tous les domaines. C’est un garçon sérieux et posé mais il aime aussi beaucoup rire. Une petite anecdote pour vous. Clément sent toujours ce qu’il mange, que ce soit une biscotte ou un steak ! (rires)

Plus sérieusement, ce gars-là possède une détermination folle. Les semaines qui ont précédé le mondial sont certes spéciales, mais ce n’a pas réellement modifié quelque chose chez nous. Clément a redoublé de travail, sans se mettre de pression supplémentaire. Toute façon, il connait sa véritable valeur. Personnellement, je le sens bien, je pense que le résultat sera à la hauteur de ses espérances !

Pour l’appartement, il est vrai que le maillot Arc-En-Ciel viendrait compléter la belle collection, mais une médaille au mondial serait déjà fantastique. Je souhaite à Clément le meilleur, même s’il le sait déjà. Prends-en plein les yeux, et profite! »

Valentin Deverchère (CR4C Roanne) – Colocataire de Clément Russo :

« C’est un garçon très calme ce Clément. Il ne fait pas les choses à moitié ! Il s’investit à fond dans tout ce qu’il entreprend. L’une de ses qualités principales, c’est sa générosité, mais parfois, il l’est un peu trop.

Quel que soit le niveau de la course à laquelle il participe, Clément a toujours une grosse pression. Depuis plus de 10 ans qu’il est sur un vélo, il a su se connaitre et cette pression, il est parvenu à parfaitement la gérer.

Notre rêve à l’appartement serait bien sûr, de pouvoir accrocher ce maillot irisé. On lui en a souvent parlé, mais une médaille serait déjà un excellent résultat. Pour nous, ça ne serait pas une surprise ! »

Clément Venturini (ici, au centre) avait été sacré champion du Monde Junior en 2011 à Sankt Wendel.
Clément Venturini (ici, au centre) avait été sacré champion du Monde Junior en 2011 à Sankt Wendel.

Clément Venturini (Team Vulco – Vaulx En Velin) – Vice-champion de France Espoir :

«  Depuis notre arrivée à Louisville, nous n’avons pas encore pu emprunter le véritable circuit des championnats. Nous sommes contraints de rouler sur le circuit parallèle, derrière les barrières. Cependant, nous avons pu jeter un coup d’œil au terrain, et je pense que la météo de ces prochains jours devrait avoir un impact sur ce tracé. Afin de peaufiner notre préparation, chaque matin, avec l’Equipe de France, nous prenons nos vélos pour un petit entraînement. Nos après-midis sont davantage axés sur la récupération et le repos, avec des massages notamment.

Après avoir réalisé une très bonne semaine d’entraînement avant de venir ici, j’espère pourvoir être au top, samedi, à 14h30 (heure locale, 19h30 en France). Evidemment, j’ai l’ambition de décrocher le meilleur résultat possible sur ce Mondial, mais ne pas me classer parmi les 10 premiers ne me satisferait pas. Je sais qu’il y a un très bon niveau international chez les Espoirs, assez homogène. La moindre place est facile à aller chercher si l’on se trouve dans un bon jour. Ca devrait être la bagarre durant 50 minutes ! Si je viens clairement pour intégrer le top 10, je vise encore plus haut. Le maillot de champion du Monde, je l’ai porté, et il me manque ! »

GazetteDS Russo
Clément Russo, champion de France rêve d’un podium / photo : Ludivine Maitre Soupe

Clément Russo (IC Charvieu Chavagneux ) – Champion de France Junior :

« Lors de ces deux dernières semaines, je me suis entraîné avec le Pôle Espoir de Saint-Etienne, auquel j’appartiens. Ces deux semaines ont été intenses et je pense avoir fait le travail nécessaire pour les Mondiaux. Actuellement, je me trouve en très bonne forme. Il y a maintenant 10 jours, lors de la finale de la Coupe du Monde  Hoogerheide (Pays-Bas), nous avons rencontré des conditions climatiques toutes particulières avec neige et verglas tout au long du parcours. De ce fait, le circuit et la course ont été très difficile, mais j’ai senti que la forme était présente. Malgré un premier tour moyen où je me suis retrouvé loin de la tête de course, je suis parvenu à remonter à l’avant pour terminer 5e de cette Coupe Du Monde. Sentir que les sensations sont bonnes, c’est rassurant avant les Championnats du Monde…

Avant de partir à Louisville, je suis plutôt confiant. Je sais que désormais, j’ai réalisé tout le travail que je devais faire, la forme est là… Il n’y a plus qu’à tout donner le jour J. Pourquoi ne pas monter sur le podium ? En tout cas, je ferais tout pour y arriver car c’est un rêve pour moi. Bien que Mathieu Van Der Poel, tenant du titre et invaincu en Coupe du Monde, soit le grand favori, tout peut arriver sur une course d’un jour. Je ne vous cache pas qu’il sera tout de même très difficile de parvenir à le détrôner… En ce qui me concerne, il faudra que je sois dans un grand jour pour atteindre le podium. Je pense que c’est jouable et que je peux le faire. Il faudra se battre, ne rien lâcher et tout donner. En tout cas, ma saison se finirait sur une très bonne note… »

Clément Venturini et les français à l'entraînement à Louisville / Louisville2013
Clément Venturini et les français à l’entraînement à Louisville / Louisville2013

Elie Gesbert (Andel VS) – 4e des championnats de France junior :

« Au moment de partir pour les Etats-Unis, je reste réaliste sur mon niveau, sur mes capacités. Il sera évidemment très difficile pour moi de l’emporter, de devenir champion du monde de cyclo-cross à Louisville, mais je me trouve dans de très bonnes conditions, tant physique que mentale.

Mon objectif personnel serait de pouvoir intégrer le Top 15. Forcément, si j’ai l’opportunité de faire mieux, de rentrer parmi les 10 premiers, je ne m’en priverais pas ! Quoi qu’il advienne du résultat de ces mondiaux, ma saison de cyclo-cross 2012 / 2013 est très satisfaisante avec de régulières apparitions sous le maillot tricolore. Après mon retour des « States », je m’octroierais quelques semaines de repos, deux ou trois, je verrais. Cette coupure me permettra de recharger les batteries avant de repartir sur la saison de route, dès le début du mois de Mars. »

Photo : Marion Denis
Elie Gesbert, en route pour Louisville / Photo : Marion Denis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s