Flavien Dassonville se prépare aux USA

Flavien Dassonville se prépare aux USA

Espoir 4ème année, le coureur de BigMat – Auber 93 a débuté sa saison de cyclo-cross outre-Atlantique, en compagnie de son coéquipier, Nicolas Bazin. Les deux compères, spécialistes de la discipline ont ainsi pu engranger confiance et expérience. Rentré en France pour prendre part au début de saison européenne, Flavien Dassonville a répondu aux questions de La Gazette Des Sports.

Pourquoi avoir fait ce choix ?

C’est la première fois que je fais cela, et je dois avouer que ce n’est pas si commun, même si de plus en plus de coureurs le font. En réalité, j’ai profité que mon entraîneur, Pierre Hutsebaut, qui est aussi celui de Nicolas Bazin, réside à Montréal. De ce fait, il nous a accueillis chez lui et nous avons pu participer à 8 cyclo-cross UCI. Cela nous a permis de débuter par de belles courses tout en découvrant un nouvel univers.

Raconte-nous comment s’est passé ton séjour américain.

C’était vraiment super. Sur le plan sportif, je ne peux que regretter de n’avoir aucuns points UCI avant de venir ici. Du coup, j’étais systématiquement derrière sur la grille de départ. Cela a compliqué mes courses et réduit mes chances de bons résultats. Néanmoins, je me satisfaits globalement de mes résultats. J’ai acquis différentes places d’honneurs ainsi qu’un podium sur le cyclo-cross de Baltimore. Il n’y a que sur deux courses que j’ai été victime d’ennuis physiques et où j’ai été contraint d’abandonner.

Flavien Dassonville, l’an passé lors des championnats de France Espoir de cyclo-cross. Photo : Marine Quiniou (Plus de photos ici)

Quelles sont tes ambitions pour l’hiver qui arrive ?

C’est ma toute dernière saison dans la catégorie espoir, j’aimerais donc être capable d’y briller une dernière fois tant sur les trois manches du challenge national que lors des championnats de France de Nommay. Me placer aux avant-postes, avoir les capacités pour signer de belles performances et pourquoi ne pas décrocher une sélection en équipe de France, comme quand j’étais junior… Ça serait vraiment parfait.

Quelle place attribues-tu au cyclo-cross, par rapport à la route ?

Le cyclo-cross, c’est vraiment une discipline que j’apprécie. C’est le cyclo-cross qui m’a apporté les meilleurs résultats, lorsque j’étais junior puis espoir 1. – En effet, le coureur d’Aubervilliers s’était classé 19ème du championnat d’Europe junior ou encore 9ème du challenge national Espoir – Cependant, je ne pense pas que je puisse faire du cyclo-cross ma véritable spécialité. C’est très dur de trancher avec la route car c’est vraiment quelque chose de bien. Je n’oublie pas que c’est sur la route que je vis de si belles choses avec l’équipe BigMat – Auber, c’est eux qui m’ont donné ma chance chez les professionnels.

Flavien Dassonvile a connu les joies de l’équipe de France, en cyclo-cross, lorsqu’il était encore junior.

Un cyclo-cross aux « States », comment cela se passe ?

L’ambiance est totalement différente de celle que l’on peut retrouver en Europe. Il y a un peu moins de spectateur que chez nous, mais il y a énormément de coureurs. Là-bas, le cyclo-cross c’est un peu un « show » à l’américaine avec la présence des médias et compagnie.

Fiche Personnelle :

Nom : Dassonville

Prénom : Flavien

Date de naissance : 16/02/1991

Palmarès : 2012/2013 :   – 3ème du cyclo-cross de Baltimore (USA)

– 7ème du cyclo-cross de Rochester (USA)

– 13ème du cyclo-cross de Baltimore (USA)

Equipe : – BigMat Auber93 (2012 – )

– CM Aubervilliers (2011)

– CC Nogent / Oise (2008 – 2011)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s