Florent Castellarnau dans le grand bain

De la 3e catégorie à la DN1. Étapes par étapes, Florent Castellarnau grimpe les échelons du cyclisme. Après Narbonne puis Montauban, le Languedocien évoluera à l’AVC Aix en 2015. Mais en attendant ce talentueux grimpeur a brillé sur le Tour de Nouvelle-Calédonie. La Gazette des Sports l’a rencontré.

Florent Castellarnau : NC1

Pour la première fois de sa toute jeune carrière, Florent Castellarnau a disputé une course par étapes de dix jours. À l’autre bout du monde. Loin des routes de l’Hérault, d’où il est originaire. Direction donc la Nouvelle-Calédonie. «Auparavant, la plus longue course par étapes que j’avais faite, c’était le Tour de Gironde !» Confie-t-il. Et pourtant pour une première le Languedocien s’en est sorti de forte belle manière.

«Comme un sentiment d’inachevé…»

Deux victoires d’étape. Un maillot jaune. Quatrième du général. Deuxième meilleur jeune. Deuxième meilleur grimpeur. Troisième meilleur sprinteur. Placé mais divisé sur sa performance. «D’un côté, j’ai réussi mon Tour. Avec mes victoires d’étapes dont une au sommet. La plus belle ! Et puis c’était fabuleux de porter le maillot de leader. Mais il me reste un goût amer.» Reconnais le protégé de Christel Ferrier-Bruneau. «J’ai crevé à six kilomètres de l’arrivée de la 3e étape alors que j’étais deuxième du général. C’est anecdotique. Mais j’ai perdu plus d’une minute. Je suis passé 21e du classement général. Je suis revenu à 9 secondes du podium sans jamais réussir à remonter sur la boîte. Comme un sentiment d’inachevé…» Mais le jeune coureur de 22 ans aura prouver qu’il est enfin prêt à franchir le pas vers l’Elite.

Florent Castellarnau : NC

Car en 2015, Florent Castellarnau sera dans la cour des grands. Au sein de l’AVC Aix en Provence, l’Héraultais évoluera dans l’une des meilleures équipe de DN1, 6e de la dernière Coupe de France. «Je voulais rejoindre une équipe formatrice et encadrée pour pouvoir progresser et exprimer pleinement mon potentiel, explique à La Gazette des Sports le futur Aixois. Le calendrier proposé semble me convenir. J’espère pouvoir apporter ma pierre à l’édifice. Faire en sorte que l’équipe accroche les meilleurs résultats possibles. Et puis je reste dans le sud !»

«À Montauban, j’ai découvert le monde du vélo»

Pour la première fois de sa carrière, Florent Castellarnau a découvert l’univers des Divisions Nationales avec l’US Montauban 82. «J’ai pu courir dans une vraie équipe. Apprendre à courir avec des équipiers et disputer de belles courses. J’ai ainsi pu me dévoiler et vraiment découvrir le monde du vélo.» Mais aujourd’hui ce grimpeur qui se considère davantage complet que montagnard tourne la page. Et rêve d’autre chose. D’une Ronde de l’Isard. «Si je ne devais n’en citer qu’une, ce serait celle-ci. Mais au fond, dès que j’accroche un dossard, la victoire me fait rêver.»

Depuis quelque mois, l’Héraultais s’est rapproché de Christel Ferrier-Bruneau. L’ancienne championne, jeune retraitée et récente maman, s’est lancée dans l’entraînement de jeunes coureurs. L’entente entre les deux languedociens semble porter ses fruits. Une belle reconversion où l’expérience forme la jeunesse.

Par Josselin Riou
@Josselin_riou

3 réflexions sur “Florent Castellarnau dans le grand bain

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s