FrancePiste2013

IllustrationHyères accueille les pistards français

Les championnats de France de l’avenir sur piste se déroulent tout au long de la semaine sur le vélodrome national d’Hyères – Toulon, dans le var. A deux pas de la méditerranée, les meilleurs pistards de l’hexagone se disputeront les maillots tricolores sur l’un des plus beaux vélodromes du pays. Pour son retour, La Gazette Des Sports vous propose un reportage complet sur ces championnats de France !

Mardi 23 Juillet 2013 – 1er Jour : La Bretagne sans égal

Terre de cyclisme par excellence, la Bretagne est régulièrement parmi les meilleurs comités lors des France Piste. En 2013 encore, le Gwan Ha Du, drapeau local, aura flotté sur les hauteurs du vélodrome varois.

Thomas Denis  (Bretagne / AC Lanester 56) s’imposa sur l’épreuve de la poursuite individuelle cadet bouclant les 3 kilomètres en 3’31 » (!) et signant ainsi le nouveau record de France de la discipline, anciennement détenu par son collègue breton, Valentin Madouas. Derrière le breton, l’argent revint à Aurélien Costeplane (Midi-Pyrénées). L’élève de Cathy Moncassin signa un temps canon de 3’33 » qui le plaça sur la deuxième marche du podium, juste devant le nordiste Cyril Dendievel, crédité d’un temps de 3’34 ».

Le podium de la poursuite individuelle cadet / Martine Photo Vélo
Le podium de la poursuite individuelle cadet / Martine Photo Vélo

Dans la foulée, Hélène Gérard (Bretagne / UC Guinefort) décrochait le titre en poursuite individuelle dans la catégorie des juniors dames. Avec un temps de 2’34 », elle devançait, en finale, la membre récurrente de l’équipe de France, Manon Bourdiaux (Bourgogne) qui bouclait les 2 kilomètres en 2’38 ». Le bronze fût décroché par Margot Dutour (Aquitaine) en 2’38 » qui disposait, en petite finale, de Claire-Lise Comparat (Rhône-Alpes) d’une toute petite seconde !

200 m lancé Minimes / Cadettes : Dufour la plus rapide

Avant de disputer le tournoi de vitesse individuelle, les jeunes minimes / cadettes disputaient le 200 mètres lancé, qualificatif. La jeune Marie Dufour (Centre) devançait d’un rien Clara Copponi (Provence) et Maéva Paret-Peintre (Rhône-Alpes). Ces deux dernières, encore minimes, ont, à elles deux, remportées les trois manches de coupe de France sur route à Mérignac, Izernore et Loudun. Les tournois de vitesses se disputeront demain.

Poursuite Individuelle Juniors : Ermenault écrase

Fils de Philippe Ermenault, recordman de France de poursuite par équipes, Corentin, junior 1ère année, est dans une forme incroyable. Le picard, récent champion d’Europe de l’Américaine et 3e de la poursuite individuelle a signé le meilleur temps des qualifications en 3’27 » ! Il affrontera, en finale, Clément Barbeau (Aquitaine), crédité d’un temps de 3’30 ». Dans la petite finale, Vincent Ginelli (Picardie) affrontera Benjamin Thomas (Midi-Pyrénées) qui ont tous les deux réalisés un temps de 3’31 ». Valentin Madouas, vice-champion d’Europe de la discipline et favori logigue, ne s’est pas qualifié pour décrocher une médaille. Il avait été sacré champion de France cadet en 2012.

Malgré son expérience, Clément Barbeau ne pu renverser la tendance, en finale, face à Corentin Ermenault. C’est bien le picard qui fût sacré champion de France de la poursuite individuelle Junior. Son équipier picard, Vincent Ginelli complétait le podium alors que Benjamin Thomas échouait au pied de celui-ci.

France piste

Kilomètre Juniors Hommes : Copponi à domicile

Provençal, Thomas Copponi a décroché le titre de champion de France du Kilomètre devant son public. Le coureur junior 2e année signe un temps de 1’04″657″‘ pour boucler  » la borne « . Il devance le francilien Kilian Evenot et l’Aquitain Benjamin Gil !

Course Aux Points Elite Dames : La Bretagne domine

Encore une fois, ce sont les bretons, en l’occurrence les bretonnes, qui se sont mis en évidence, sur le vélodrome d’Hyères, lors de l’épreuve de la Course Aux Points Dames. Si Coralie Demay (Véloce Vannetais / Bretagne) a décroché son premier titre national, elle a devancé une spécialiste de la route : Audrey Cordon ! La loudéacienne, membre de l’équipe UCI Vienne – Futuroscope, récente lauréate du Tour de Bretagne Féminin, a décroché l’argent pour l’une de ses rares sorties sur piste. Laurie Berthon (Rhône – Alpes) termina quant à elle troisième, derrière un doublé breton.

Le podium de la Course Aux Points Elite Dames
Le podium de la Course Aux Points Elite Dames avec, de gauche à droite : Audrey Cordon (2e), Coralie Demay (1ère), Laurie Berton (3e).

Interview d’Aurélien Costeplane (Midi-Pyrénées) / Vice-champion de France cadet de poursuite individuelle :

 » En 2013, j’avais fait des championnats de France sur piste, mon principal objectif. En effet, je n’ai qu’une seule victoire sur la route, en plus du contre-la-montre par équipes de l’inter-région.  » S’il parvient à se placer sur la route, c’est surtout sur les vélodromes que le jeune Costeplane s’est révélé en devenant champion régional de Vitesse, de Course Aux Points, du Scratch et de la poursuite !  » J’ai également remporté la Course Aux Points de l’inter-région Grand Sud-Ouest et terminé 2e sur deux épreuves du Grand Prix Gaby Coche, à Lyon.

En venant à Hyères, je m’étais concentré sur la poursuite individuelle, que j’étais venu pour gagner. Faire deuxième était pour moi un échec, mais après réflexion, j’ai analysé. Thomas (Denis) a tout simplement été plus fort que moi. J’ai donné tout ce que j’avais en moi et je n’ai rien à regretter. Je voulais le maillot tricolore plus que tout, mais c’est comme ça. Je ne pensais pas me trouver si proche du record de France (à moins d’une seconde !) mais il est vrai que la piste d’Hyères roulait vraiment très vite et rendait très bien. Je crois que nous devons être une dizaine de coureurs à être passés sous la barre des 3’40 » ce qui est rare.

Je me présente avec sérénité pour les prochaines épreuves. Je connais mes qualités et j’apprécie la Course Aux Points, je verrais bien comment cela se goupille. Je suis entraîné par Cathy Moncassin, que je connais depuis mes débuts, quand j’avais 9 ans. Savoir qu’elle a été une ancienne grande championne m’apporte beaucoup de confiance. Je sais que ce n’est pas n’importe qui ! Elle m’aide, me conseille et s’occupe de moi comme si j’étais son protégé. Il y a une très bonne complicité.  » Visiblement, la complicité est efficace entre les deux.

Mercredi 24 Juillet – 2e Jour : Le spectacle continue

Vitesse minimes / cadettes : Dufour sur les traces de Pain 

Meilleur temps du 200 mètres qualificatif, hier (Lire plus haut), Marie Dufour (Centre) n’a pas fait un pli lors de ses confrontations directes. En finale, la coéquipière de la triple championne d’Europe Junior, Mélissandre Pain, au CS Mainvilliers, a disposé de la jeune locale Clara Copponi (Provence). La toute aussi jeune Maéva Paret – Peintre à quant à elle rapporter une médaille de bronze au comité de Rhône – Alpes, une de plus. Le podium de cette vitesse individuelle est conforme aux qualifications, où ces trois filles s’étaient révélées être les plus rapides.

Poursuite individuelle Dames : Jeuland la plus rapide

Triplé pour les filles du Vienne – Futuroscope lors des qualifications de la poursuite individuelle dames. Une nouvelle fois, c’est une bretonne, en la personne de Pascale Jeuland qui a signé le meilleur temps en 3’46″806″‘ devançant sa coéquipière Fiona Dutriaux en 3’50″251″‘. Dans la petite finale, ce sont deux bretonnes, déjà en vue lors de la Course Aux Points, hier, qui s’affronteront pour la médaille de bronze. Avec un temps de 3’54″953′ », Audrey Cordon devra faire face à Coralie Demay (Bretagne) qui a réalisé 3’55″170″‘ sur les 3 kilomètres que comptent l’épreuve chronométrée.

Après les qualifications, les classements n’ont pas changé et la grande finale a sacré Pascale Jeuland. Fiona Dutriaux décrochait l’argent, Audrey Cordon, le bronze.

Poursuite par équipes juniors : Le duel Normandie / Aquitaine

On attendait les bretons ou les picards, mais ce sont bien les normands et les aquitains qui s’affronteront, en finale, pour décrocher l’or national. Le lion normand à rugit, en qualification puisque le quatuor emmené par Jordan Levasseur a signé un temps canon de 4’26″673″‘ reléguant leurs dauphins, les aquitains de Clément Barbeau à plus de deux secondes avec 4’28″550″‘. Pour la médaille de bronze, ce sont deux grosses écuries, qui se départageront avec la Bretagne de Valentin Madouas d’un côté, la Picardie du récent champion de France de la poursuite individuelle, Corentin Ermenault, de l’autre. En 4’28″777″‘, le comité de Bretagne a loupé la grande finale pour 227 millièmes : rageant.

En plus de louper la grande finale, les bretons ont même loupé le bronze ! Battus par la Picardie, la Bretagne échoue au pied du podium après avoir été rejoints (!) par leurs adversaires à 50 mètres de l’arrivée. Avec un temps de 4’23″433″‘, le comité régional de Normandie a brillament remporté la compétition. Les aquitains ont loupé l’or de peu en réalisant 4’24″214″‘ et repartent, l’argent autour du cou.

Vitesse individuelle juniors : Copponi au nom de la soeur

Alors que sa petite soeur décrochait l’argent en vitesse individuelle minimes / cadettes, Thomas Copponi (Provence) a claqué le meilleur temps du 200 mètres lancé junior, théâtre des qualifications du tournoi de vitesse. En 10″694, le provençal devança l’aquitain Benjamin Gil en 10″ 962 et le francilien Kilian Evenot qui réalisa le temps de 11″041. Ces trois coureurs avaient déjà composé, hier, le podium de l’épreuve du kilomètre de la catégorie. Comme quoi, il n’y pas de secret, les grosses cuisses ont parlé !

Vitesse individuelle Juniors Dames : L’habitude Pain

Après son triplé lors des championnats d’Europe sur piste, à Anadia, la sociétaire de la région Centre a dominé le 200 mètres lancé qualificatif. Avec un temps de 12″310, Mélissandre Pain a devancé Soline Lamboley (Franche-Comté) crédité de 12″912 et sa coéquipier de la région Centre, Mélanie Guédon en 13″158.

FRance piste cap juniorE

Course Aux Points Juniors Dames : Lamboley confirme

Souvent première dauphine de Mélissandre Pain sur les épreuves de sprint, Soline Lamboley (Franche-Comté) a brillamment remporté la Course Aux Points des championnats de France 2013 sur piste. La franc-comtoise, deuxième temps du 200 mètres qualificatif (Lire plus haut) a devancé Mélanie Guédon (Région Centre) et Manon Bourdiaux (Bourgogne), déjà en argent lors de la poursuite individuelle.

Photo @ Angélique Leblanc
Thomas Denis en plein effort, hier, à Hyères / Photo @ Angélique Leblanc

Interview de Thomas Denis (Bretagne) – Champion de France de Poursuite Individuelle Cadet : 

« En début de saison, c’est vrai que je faisais des championnats de France sur piste l’un de mes objectifs de la saison. C’est vrai qu’avoir eu la chance d’y participer l’an dernier, alors que j’étais cadet 1, m’a beaucoup aidé. » Le jeune coureur morbihannais de l’AC Lanester y avait remporté la course au scratch, et avait décroché l’argent lors de l’épreuve de la vitesse par équipes.

« En arrivant ici, je venais pour faire un Top 5 sur la poursuite individuelle et décrocher un temps autour des 3’36’’. Une fois que j’ai passé la ligne d’arrivée, et que j’ai vu mon temps, j’étais super heureux. Je n’en revenais pas. J’ai eu beaucoup de mal à réaliser ce que j’avais fait. J’ai battu le record de France de Valentin (Madouas) ! En plus, j’étais là, l’an dernier, lorsqu’il a établi ce record, et je me souviens que j’avais dit que ce temps serait imbattable, tellement il allait vite et pourtant… Je passais dans l’avant dernière série, et j’ai stressé jusqu’au bout. – Au final, ce fût la délivrance pour le breton qui se ravit des conditions climatiques. – C’est vrai que le vélodrome d’Hyères est parfait. Il y avait un peu de vent, mais rien de très gênant et il fait très chaud, ici, dans le Var ce qui permet de faire de très bon temps. J’avais réalisé 3’46’’ lors des championnats de Bretagne de la discipline. C’est à partir de ce moment précis que je me suis rendu compte que je pouvais faire quelque chose. J’ai alors décidé de préparer spécifiquement la poursuite, tout en m’entraînant sérieusement sur la route en vue des championnats régionaux et de la qualification pour les championnats de France de l’avenir, fin août à Albi. Ce n’était pas facile d’être sur ces deux fronts mais la preuve est là que ça a fonctionné !»

Il reste désormais au nouveau champion de France de la Poursuite individuelle, à disputer les épreuves de course aux points puis de l’américaine, où il sera associé au jeune prodige, Ronann Viver.

« Maintenant que j’ai déjà un maillot tricolore et une médaille d’or avec moi, c’est vrai que je suis plus relâché pour les autres épreuves. J’ai moins de pression sur les épaules. J’ai également l’expérience de l’année dernière qui me permet de mieux appréhender ces échéances. Bien que je n’aie pas de pression, je ne voudrais pas repartir d’ici en ayant des regrets. Non, je veux tout donner, tant en Course Aux Points qu’en Américaine. Avec Ronann (Viver), on est décidé à aller chercher quelque chose sur l’américaine. Pour la Course Aux Points, je verrais comment cela se goupille, et quelles sont les consignes dictées par le sélectionneur. Quoi qu’il arrive, mon France est déjà bien réussi ! »

Mercredi 25 Juillet – 3e jour :

Poursuite individuelle Elite : Duval mate Vendée U

Professionnel au VC Roubaix Lille Métropole, le normand, Julien Duval, a dominé le tournoi de poursuite individuelle élite. Dès les qualifications, le coureur professionnel a bouclé les 4 kilomètres en 4’35’’938’’’ et s’est qualifié pour la grande finale, s’assurant l’or ou l’argent. Pour décrocher le titre national, Julien Duval aura dû affronter Julien Morice (Pays De Loire) qui signa 4’38’’346’’’ en séries. La finale fût le reflet des qualifications puisque Duval s’imposa en finale, décrochant un nouveau maillot tricolore. Malgré que Julien Morice améliora sa performance (4’37’’554’’’), il resta à distances respectables du quintuple champion de France sur piste, Julien Duval, qui signa une nouvelle marque de 4’35’’232’’’.

Pour la médaille de bronze, deux coureurs Espoir 1ère année s’affrontaient avec Marc Fournier (Picardie) d’un côté, Thomas Boudat (Pays De Loire) de l’autre. En séries, le picard avait devancé le ligérien d’un rien avec 4’42’’038’’’ contre 4’42’’270’’’. Et pour une fois, la petite finale vit une inversion des tendances. Boudat décrocha la médaille de bronze en améliorant sa marque, la portant à 4’39’’554’’’ tandis que Marc Fournier échoua au pied du podium en 4’42’’092’’’.

1069319_626580490709519_2083694172_n

Poursuite par équipes Dames : Le Futuroscope en trois dimensions

Après avoir réalisé un triplé, hier, lors de la poursuite individuelle, les trois filles de Vienne – Futuroscope ont dominé la poursuite par équipes. La formation poitevine, composée de Pascale Jeuland, Fiona Dutriaux et Audrey Cordon s’est imposée devant la Bretagne et le Rhône – Alpes. Les « futuroscopettes » ont réalisé un temps de 3’43’’135’’’ en qualifications, 3’38’’036’’’ lors de la finale qui les a opposé au comité de Bretagne. Les bretonnes (Coralie Demay, Aude Biannic, Laudine Genée + Hélène Gérard en finale) ont, elles aussi, amélioré leur temps entre les qualifications (3’46’’584’’’) et la finale (3’43’’438’’’) mais n’ont pu rivaliser avec l’équipe du Futuroscope. Le comité de Rhône-Alpes a brillamment décroché la médaille de bronze, aux dépends de l’Île de France dans une marque de 3’49’’422’’’.

Course Aux Points minimes / cadettes : Doublé alpin

Le Rhône-Alpes a fait coup double lors de cette épreuve de la course aux points minimes / cadettes puisque Marion Borras a devancé sa jeune équipière, Maéva Paret-Peintre, déjà bronzée lors de la vitesse individuelle, et la championne de France de vitesse individuelle, Marie Dufour (Centre). Les deux premières ont totalisé le même nombre de points, huit, et ont été départagées au nombre de sprints remportés. Marie Dufour, comptabilisait 7 points.

Vitesse individuelle cadets : Les parisiens font leur show

Melvin Landerneau (Île-De-France), meilleur temps du 200 mètres qualificatif, s’est imposé, au terme du tournoi de vitesse individuelle. Il a disposé, en finale, du réunionnais Charles-Henri Lycurgue, en deux manches limpides. Le bronze a été glané par son homologue francilien, le jeune Sébastien Vigier. A signaler que ces trois coureurs étaient déjà les trois plus rapides du 200 mètres. Au contraire, le quatrième, Maxence Dendauw (Nord-Pas-De-Calais), n’avait signé que le 17e temps des qualifications mais a remporté toutes ses épreuves jusqu’à la demi-finale !

Vitesse individuelle juniors dames : Pain ouvre le compteur

Une nouvelle fois, le podium de la vitesse individuelle juniors dames aura été le reflet des qualifications. Mélissandre Pain (Centre), grandissime favori, a dominé ses adversaires jusqu’à battre, en finale, Soline Lamboley (Franche-Comté), sacrée, hier, championne de France de la Course Aux Points. Pour la médaille de bronze, le comité régional du Centre a fait fort avec Mélanie Guédon, argentée, hier, en course aux points qui s’est défaite de la bretonne Mélissa Bourrhis, au terme de trois manches, âprement disputées.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s