Juniors : Raynaud, Lecroq et Tournieroux triomphent

Large succès pour Jérémy Defaye / Tiffa,y Deffaye
Large succès pour Jérémy Defaye / Tiffany Defaye

Tour PACA : Jérémy Defaye brille sur la côte.

Disputée sur six étapes distinctes, réparties sur les dix départements de Provence et de Côte D’Azur, cette épreuve fédérale junior a débuté au cours du week-end pascal. Samedi dernier, c’est sur les pentes du Mont Coudon qu’étaient attendus les jeunes coureurs pour un contre-la-montre en côte ! Avec une pente moyenne de 7% durant les quelques six kilomètres d’ascension, la tâche ne fût pas aisée. Et dans cet exercice chronométré, c’est bien souvent le même qui l’emporte, surtout dans le Sud de le France : Jérémy Defaye. Le jeune protégé d’Erick Zabel au sein du programme « Canyon Young Heroes » n’a vraiment pas fait dans le détail. Parti dans les derniers, le sociétaire du VC Rochevillois a gravi le Mont Coudon en 16 minutes et 38 secondes soit une moyenne tout juste supérieure à 22km/h. Une vitesse révélatrice de la difficulté de l’effort produit. Derrière l’azuréen, nous retrouvions Louis Pijourlet (CD Savoie), vainqueur l’an passé au Coudon, à 11 secondes, Quentin Vanoverschelde (EC Hautes Alpes) pointait, lui, déjà à 20 secondes, le quatrième, Valentin Lacroix (M Santé Cyclisme) était à près d’une minute ! Leader du classement général, Jérémy Defaye frappait un grand coup.

Jérémy Defaye (ici en tête) emmène son dauphin, Quentin Vanoverschelde
Jérémy Defaye (ici en tête) emmène son dauphin, Quentin Vanoverschelde.

C’est à Andon, dans les Alpes-Maritimes, que se disputa le deuxième volet de la saga provençale. Au programme, pas moins de 102 kilomètres de course autour de la cité Andonnaise. Malgré sa victoire de la veille, le puissant Defaye ne semblait pas souffrir d’une quelconque concurrence. En effet, c’est en solitaire, et avec pas moins de 2 minutes (!) que ce junior première année l’a emporté. Triomphant avec son maillot Or sur les épaules, le double lauréat en titre du Chrono Des Nations Cadets, enfonçait le clou de la veille. Ce dimanche, sa victoire n’a souffert d’aucunes contestations. Au terme des quatre tours de circuit de 25 kilomètres et donc des quatre ascensions du Col du Castellaras, où était jugé un classement grimpeur, les adversaires du Rochevillois devaient se contenter des accessits. Ainsi, Baptiste Bouchet (M Santé Cyclisme) et Quentin Vanoverschelde (EC Hautes Alpes) complétaient le podium. Louis Pijourlet (CD Savoie) terminait 5e. Fort de ses deux succès, Jérémy Defaye consolidait sa position de leader au classement général avec 10 points d’avance sur son dauphin, Vadoverschelde. Rendez-vous les 4 et 5 mai prochains à Entrechaux (Vaucluse) et Peynier (Bouches-Du-Rhône) pour la suite de ce Tour PACA Junior qui avait vu le succès d’un certain Rémy Di Grégorio, il y a tout juste 10 ans !

tournieroux

Tour Nivernais Morvan Juniors : Victor Tournieroux s’impose.

Samedi, c’est en Bourgogne qu’une centaine de juniors se sont donné rendez-vous pour une nouvelle édition du Tour Nivernais Morvan Juniors. L’an passé, l’épreuve fédérale avait vu le succès de Tom Bossis (CR4C Roanne) qui avait fait la nique à ses adversaires et notamment au belge Gianni Bossuyt, que le roannais avait coiffé sur le fil dans la quête du succès. Cette année, la concurrence était à nouveau présente au départ de Cours, dans la Nièvre pour se disputer la victoire. A nouveau, une poignée de coureurs d’outre-Quiévrain étaient venus se frotter aux nombreuses sélections départementales, régionales et mêmes aux Pôles Espoirs de Saint Amand Montrond ou des Juniors Limousin.

tournieroux TNM

Justement, ce sont ces derniers qui se montrèrent à leur avantage. Victor Tournieroux (CRCL / CRLJ) n’est pas un inconnu des pelotons. Le coureur de la U19 Racing Team est un adepte du cyclo-cross, où il réalisa une saison de haut calibre mais depuis la reprise de la route, le limousin s’est avéré être un excellent routier. Douzième sur la Bernaudeau Junior (Internationale), troisième lors du Trophée de la Ville de Châtellerault (Nationale) pour ses premières sorties de l’année, Victor Tournieroux a trouvé le chemin de la gagne sur les routes du Nivernais Morvan. Un succès prometteur qui en appelle certainement d’autres. Valentin Deverchère (CR4C Roanne) dû se contenter de la deuxième marche du podium, et ce malgré l’important travail de la formation roannaise, ambitieuse à l’idée de réaliser un doublé inédit sur l’épreuve. Pierre Terrasson (UC Belleville / CD 69), complétait alors le podium de la troisième édition du TNM Juniors.

Antoine Raynaud s'impose... Sur le fil ! / Victor Charrier
Antoine Raynaud s’impose… Sur le fil ! / Victor Charrier

Tour Loire Layon : Antoine Raynaud en solitaire.

Seul en queue de peloton, dossard 119 épinglé sur son maillot de Creuse Oxygène, Antoine Raynaud tente de combattre le froid ligérien avant le départ. Quant au kilomètre 5, Clément Orceau (VC Agésinate), le vainqueur sortant, plaçait la première attaque du jour, Simon Sellier (VC Challandais / Pôle Espoir PDL), Kilian Guillo (Pôle France Talence) n’hésitaient pas un instant. Quelques instants plus tard, alors que l’échappée se formait déjà, le limousin sortait seul pour rejoindre les fuyards. Le coup était parti, seules quelques fortes têtes, à l’image de la paire Barbeau-Destang, membres du Pôle France Talence, allaient réussir à faire la jonction.

Les pistards bordelais rentrent en costaud / Victor Charrier
Les pistards bordelais rentrent en costaud / Victor Charrier

Derrière, le vent scindait le peloton en plusieurs groupes, tous n’allaient pas franchir la ligne d’arrivée. A l’avant, l’ultime montée du col d’Ardenay (1,5 kilomètre à 3,5% de moyenne !), c’est Raynaud qui faisait la différence. Au sommet, le coureur de « CreusOx’ » basculait en solitaire. La descente qui s’en suivait allait lui assurer la victoire finale, au lendemain d’une prometteuse 10e place sur le Nivernais Morvan ! Le trio de poursuivant, composé de Leplingard (Pôle Espoir PDL), Richeux (CD 22) et Guillo (Pôle France Talence), allait se battre pour les autres marches du podium. D’un boyau, c’est le breton Kilian Guillo qui devançait Antoine Leplingard. Florian Richeux restait, quant à lui, au pied de la boîte.

Visiblement, Jérémy Lecroq a la victoire souriante / Caroline Valognes
Visiblement, Jérémy Lecroq a la victoire souriante / Caroline Valognes

GP Fernand Durel : Lecroq enchaîne !

Cette fédérale juniors est devenue une institution en Normandie. L’addition du contre-la-montre inaugural et de la course en ligne au tour de la cité de Gavray a accouché d’un vainqueur opportuniste : Jérémy Lecroq (Argenteuil). Le parisien, habitué du cyclo-cross, prépare Paris-Roubaix, qu’il disputera dimanche prochain sous les couleurs de la prestigieuse équipe de France. Après avoir remporté le classement général des Boucles de Seine Et Marne, au début du mois de mars, le francilien s’est permis de remettre le couvert sans même remporter d’étape. Malynx le lynx !

Tout fraîchement sorti de la catégorie des cadets, Valentin Madouas (BIC 2000 / CR Bretagne) s’est adjugé l’épreuve chronométrée du matin, devançant son coéquipier d’un jour, Franck Bonnamour (Lannion / CR Bretagne) et le jeune Damien Touzé (UV Neubourg).  Jérémy Lecroq terminait alors au 6e rang de ce contre-la-montre, accusant un retard de 11 secondes sur le leader provisoire.

Jordan Levasseur l'emporte / U19 RacingTeam
Jordan Levasseur l’emporte de peu / U19 RacingTeam

Déjà lauréat à La Flèche (2/3/J), la semaine passée, le haut-normand, Jordan Levasseur s’est offert un succès libérateur à Gavray. Dans la région qui lui est chère, le pistard de l’USSAPB a senti le bon coup se faire avant de déployer ses talents de sprinteur. Six hommes qui confortaient un maigre pécule jusqu’à la ligne d’arrivée. Levasseur s’imposait donc mais Jules Roueil (UC Entrammes) dû s’incliner d’un rien. Alex Lobera (Argenteuil) complétait le podium tandis que son équipier et leader, Jérémy Lecroq pouvait lever les bras et savourer. Avec 17 secondes d’avance sur le groupe de contre, où l’on retrouvait ses principaux rivaux, le protégé de Fred Blanchon était bien le vainqueur de cette 12e édition du souvenir Fernand Durel. Jérémy Lecroq s’est ouvert l’appétit avant Roubaix.

La libération pour Lecroq / U19 RacingTeam
La libération pour Lecroq / U19 RacingTeam

Une réflexion sur “Juniors : Raynaud, Lecroq et Tournieroux triomphent

  1. bonjoure jermie je suis un copaine a daniel paris qui ma die que tu ataie son neveux .braveaux mon petit garson jaie courue le paris roubaix jaie arreter a orchis .jaie 68 ans a beintot michel barette .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s