L.A confession ?

Lance-Armstrong

Saura-t-on enfin la vérité ? La vérité vraie ? Celle que tout le monde du vélo souhaiterait enfin connaître ! Lance Armstrong passe sur le canapé d’Oprah Winfrey, cette nuit et « répond aux questions que tout le monde se pose » selon la célèbre speakerine américaine. Mais pourquoi maintenant ? Que risque-t-il et quelles peuvent-être les conséquences ? Enquête !

Lance, ce métronome hors-pair.

En 2005, devant les tribunaux américains, « Le Boss » témoigne et jure sous serment qu’il ne s’est pas dopé. Certains rient jaune, d’autre s’offusquent, beaucoup souhaitent laisser Armstrong là où il est mais rien n’y fait, l’ancien septuple lauréat du Tour De France fait la Une de tous les journaux et médias du monde entier. Normal, il a été l’un des plus grands sportifs de la décennie, il a fait rêver des milliers de spectateurs et ravissait Gérard Holtz et Jean-René Godard à coup de sourires bien placés. Mais ça, c’était il y a 8 ans. A ce moment-là, les gens ne pensaient pas qu’Armstrong se retrouverait un jour dans une telle posture, obligé d’avouer tant la pression exercée sur lui est forte ! Reconnu coupable par l’USADA, l’agence antidopage américaine, déchu de ses 7 sacres sur la Grande Boucle par l’Union Cycliste International, le texan était désormais seul face au monde du vélo. Enfin, seul… Bien entouré par ses avocats. S’il est interdit de toutes compétitions, s’il est lâché par ses sponsors et que sa fondation, Livestrong perd sérieusement de sa crédibilité, « LA » a trouvé le moyen de retourner la situation : avouer.

En effet c’est ce qu’il devrait faire, cette nuit, dans le Talk-Show d’Oprah Winfrey. Enregistrée il y a quelques jours à Austin, au Texas, cette interview permettra peut-être d’éclaircir certains points de l’énigme Armstrong. S’il reconnaît s’être dopé, l’ancien leader de « l’US Postal » pourrait tomber sous le coup de la loi pour parjure. Mais que nenni ! Tout est calculé, planifié, examiné pour que les risques soient minimes. Au Texas, la parjure n’est plus valable lorsqu’elle est constatée plus de TROIS ans après les faits prononcés… Or, entre 2013 et 2005, vous comme moi, nous évaluons un délai de 8 ans ! Sur ce principe, Lance Armstrong limite énormément les peines qu’il pourrait encourir s’il venait à reconnaître l’utilisation de produits dopants au cours de sa carrière. Limite seulement car la justice du Texas peut très bien rouvrir le dossier de parjure, fermé depuis 2008, pour juger Armstrong et lui infliger des peines très lourdes ! En effet, l’ancien champion cycliste pourrait écoper de cinq années de prisons pour chaque affirmation se révélant être en contradiction avec ce qu’il a juré, il y a de ça 8 ans. Devant l’américain se présente deux chemins pour sortir de la tourmente. Lequel empruntera-t-il ? Parviendra-t-il à échapper à la prison s’il avoue ? S’en sortira-t-il blanc comme neige en infligeant une pression à l’UCI ? Le suspense est à son paroxysme ce soir, à la veille de la diffusion de la très attendue interview.

Photo : AFP/Patrick Kovarik
                                Photo : AFP/Patrick Kovarik

Quelles conséquences pour le cyclisme ?

Sport le plus souvent terni par les affaires de dopage, le cyclisme aimerait bien s’éviter de nouvelles affaires. L’éclatement de la sphère Armstrong aura de nouveau éclaboussé le monde de la petite reine. Alors quoique Lance dise cette nuit outre-Atlantique, le cyclisme ne devrait pas en sortir grandi surtout si l’américain venait à exprimer les hautes instances internationales telles que l’UCI et le rôle qu’elles ont eu dans son stratagème dopant. Selon les informations divulguées à droite et à gauche, Armstrong aurait gentiment financé l’UCI sous forme de transferts d’argents durant ses années d’activité. Pourquoi faire ? Pour qui ? Hein Verbruggen, l’ancien directeur de l’UCI, vient de reconnaître qu’il n’aurait pas dû accepter les quelques 125 000 Dollars de donation du texan en faveur de l’organisation internationale. Des premiers aveux avant ceux d’Armstrong ? Pourquoi pas… Mais qu’est-ce que cela changerait dans le monde du vélo ? « Le Boss » est désormais retraité, bien qu’il ne soit jamais très loin des courses de vélo, il ne semble plus en mesure de réaliser un énième come-back. Non, la menace qui plane sur le cyclisme en ce moment, vient du CIO.

En effet, le Comité International Olympique aurait émis l’hypothèse selon laquelle les épreuves de cyclisme pourraient être retirées du programme des prochains Jeux Olympiques, qui se dérouleront à Rio en 2016, en raison des probables aveux d’Armstrong ! Mais pourquoi une telle décision ? Le cyclisme est-il le seul sport où des athlètes font usage de produits dopants ? Lors de chaque olympiade, estivale ou hivernale, de nombreux cas de concurrents frauduleux sont révélés, et tous, ne font pas du cyclisme ! Le cyclisme payerait-il pour « l’ensemble de son œuvre » ? Pour les affaires de dopages bien trop nombreuses aux yeux de l’UCI. Ce serait un véritable coup dur pour le sport cycliste et pour ses pratiquants. Déjà controversé, cette suppression du programme olympique révélerait, une fois de plus, que le cyclisme est un sport à part, qui rime trop avec dopage pour rentrer dans l’éthique olympique ? Balivernes messieurs, dames ! Attendons de voir si cette menace, révélée anonymement par un membre du Comité Olympique, sera mise à exécution. Le CIO semble tempérer l’information à la vue de la tournure des événements.

Extrait de l'interview qui sera diffusée cette nuit.
 Extrait de l’interview qui sera diffusée cette nuit.

Oprah Winfrey, révélatrice de la vérité américaine !

Cette nuit, Armstrong se confiera sur un fauteuil, face à Oprah Winfrey, deux vases et une bibliothèque. Vous ne connaissez pas Oprah ? Qualifiée de « femme la plus influente du monde » par différents magazines américains, la présentatrice la plus célèbre des Etats-Unis est spécialiste des interviews coups de poings. Après avoir reçu dans son émission le « King of the Pop » Michael Jackson, Oprah Winfrey avait réussi à faire avouer Marion Jones sur son canapé. Une émission qui devient un véritable cabinet de psychologue. En effet, l’ancienne grande championne américaine d’athlétisme avait reconnu s’être dopée au cours de sa carrière. Par la suite, elle avait écopé de six mois de prison, avait rendu sa médaille olympique et n’avais plus aucune crédibilité sportive… Alors pourquoi Armstrong se retrouve-t-il là-bas ? N’est-ce pas un simple coup de pub ? Un coup marketing pour les deux parties ? Sur un tel plateau, Lance Armstrong peut dire ce qu’il veut, ça passera toujours mieux auprès des américains. Pour Oprah Winfrey, c’est l’assurance d’être l’émission la plus regardée du pays, voire du monde, et d’avoir des répercussions incroyables ! Les aveux de Mr Armstrong ? Tout journaliste ou présentateur de télé aurait rêvé de pouvoir les enregistrer ou même les diffuser alors imaginez… Et si finalement Armstrong ne disait rien cette nuit ? Enfin pas plus que le baratin habituel qu’il servait à toutes les sauces à qui voulait bien l’entendre ? Et s’il avoue, Livestrong, sa fondation, retrouvera-t-elle un jour le rang qu’était le sien ? Armstrong pourra-t-il refaire du sport en compétition, comme il l’espère ? Les questions sans réponses restent nombreuses. Espérons que les dires du Texan éclaircissent certains points fâcheux. Rendez-vous à 3h du matin sur la chaîne d’Oprah Winfrey !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s