Le mot du Doc’ #2 – La Progressivité

Savoir avancer avec progressivité / Photo : www.sport24.com

La progressivité est une notion très importante dans le sport, et surtout dans l’entraînement du sportif. Ne pas respecter cette caractéristique, c’est s’exposer à des déboires plus ou moins graves. Ainsi, l’augmentation des charges de travail ou la répétition massive de certains gestes techniques doivent se faire de manière régulière et continue, c’est-à-dire que l’augmentation doit se faire de manière progressive, aussi bien sur la quantité que sur la qualité de l’effort.

L’écueil à éviter : une reprise trop hâtive.

Vous avez été malade, ou victime d’une blessure qui vous a éloigné des terrains de sport pendant de longues semaines ? Veillez à ne pas reprendre une activité sportive intense trop rapidement. Certes, votre envie de pratiquer votre passion et de redevenir compétitif sera très forte, mais à ce moment-là, il faut savoir ronger son frein ! Tel un pianiste, refaite vos gammes. Prenez votre temps afin d’éviter le scénario classique : un retour rapide à votre meilleur niveau et une très sérieuse baisse de forme s’en suivra.

La devise du Doc’ : « Entraînements courts mais réguliers. »

Vous disposez de peu de temps, mais vous souhaitez acquérir une excellente forme ? Ma devise est alors d’enchaîner des entraînements courts, mais réguliers. Il est préférable d’en faire peu, mais le plus souvent possible, afin de ne pas bruler les étapes. Ainsi, je conseille à ceux qui le peuvent, de se déplacer en effectuant leur sport. Le cycliste enfourchera sa bicyclette pour se rendre à son travail tandis que le coureur à pied s’y rendra au pas de course, chaussé de ses baskets. Illustration fixieDans mon expérience médicale, je me rappelle de jeunes coureurs cyclistes qui profitent de leurs seuls déplacements scolaires pour garder leur rythme, surtout s’ils ont l’habitude de partir à la dernière minute, et de jouer avec le(s) feu(x), sans toutefois les griller ! Certains utilisent même des fixies, ces vélos dotés de pignon fixe auxquels on peut ajouter un frein pour plus de sécurité et qui vous permettront d’assurer un rythme très élevé à chacun de vos déplacements.

En somme, je conclurais en vous indiquant qu’un manque de progressivité dans la pratique de certains gestes techniques pourrait entrainer diverses blessures sur votre organisme comme des tendinites. Attention notamment à vos genoux !

BILAN : 

– Ne jamais brûler les étapes.

– Avancer en prenant votre temps mais en continu, d’où l’importance de ne pas arrêter trop longtemps la pratique de votre activité physique favorite.

Rendez-vous le 29 décembre pour l’épisode 3 de « Le mot du Doc’ ».

Dr Bertrand Riou – Médecin du Sport

2 réflexions sur “Le mot du Doc’ #2 – La Progressivité

  1. Bonjour et bravo pour votre travail. Un petit bémol, j’ai cherché comment m’abonner à la newsletter. Ce n’est que lorsque j’ai décidé de laisser un commentaire que la case : »Avertissez-moi par mail des nouveaux commentaires » est apparue. Ce qui m’intéresserait en plus des commentaires c’est d’avoir une alerte, en ayant pourquoi pas la possibilité de choisir ses centres d’intérêts.
    Je vous pose bien des tracas, bon courage, je sais que vous ferez de votre mieux. Surtout ne pensez pas que je vous fais une critique, ou plutôt, je vous en fais une positive dans l’optique d’améliorer votre travail qui est déjà très bon.
    A l’avance, merci.
    Patrice.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s