Entretien avec Marc Colom

Marc Colom : « Je ne souhaite plus revivre une telle saison ! »

181215_124340314367918_1564381170_n

Vététiste chevronné de 26 ans, Marc Colom a vécu une saison 2012 difficile. Alors que la nouvelle année vient de débuter, La Gazette Des Sports est allée à la rencontre de ce languedocien de naissance. Vainqueur d’épreuves de Coupe du Monde, ancien membre régulier de l’Equipe de France Juniors et Espoirs, le coureur du Team Calvisson VTT se confie. Entretien !

« Le vélo ? Je trouvais ça fun. »

« Mon arrivée au VTT vient d’une longue histoire… Etant petit, j’étais un enfant hyper actif, et il me fallait une activité pour me dépenser et me canaliser. On m’a dirigé vers le sport et j’ai eu le choix entre faire du ski, du rugby ou du vélo. La saison de ski ce n’était, globalement, que 4 mois par an, avec mon physique, j’avais peur de me faire plaquer si je faisais du rugby. C’est donc à l’âge de 6 ans que j’ai signé ma première licence au Braquet Club des Escaldes, alors présidé par la famille Jacotey. Le vélo m’a rapidement plu, surtout quand je gagnais mes paquets de bonbons ! Mais l’activité qui me plaisait le plus, c’était le cyclo-cross. Je trouvais ça « fun » de rouler entre les arbres, de porter le vélo, etc… Puis à la fin de la catégorie des Pupilles, j’ai ressenti une lassitude. J’ai donc tout arrêté ! »

«  Je voyais José Hermida passer comme une fusée devant la maison. »

Colom fût vainqueur, en 2009, de la coupe de France de Pernes Les Fontaines / http://teamscottfrance.canalblog.com/archives/p130-10.html
Colom fût vainqueur, en 2009, de la coupe de France de Pernes Les Fontaines / http://teamscottfrance.canalblog.com/archives/p130-10.html

« A l’époque, j’habitais un petit village proche de Font-Romeu (Pyrénées-Orientales) et c’est très souvent, que je voyais José Hermida passer comme une fusée devant la maison de mes parents. Je prenais alors mon VTT pour l’imiter. A partir de là, j’ai commencé à faire une course de VTT puis une deuxième… Être dans la forêt, rouler sur de petits chemins me plaisait. J’ai donc repris une licence au VTT Club de Thuir. A partir de ce moment, j’ai découvert en moi un esprit de compétiteur. Je voulais toujours faire mieux. Peu à peu, j’ai franchi des paliers, jusqu’en Junior, où j’ai acquis ma première sélection en équipe de France. »

« Je voulais voir où se trouvaient mes limites ! »

Dès lors, j’ai pris conscience que j’avais ça dans la peau. L’année qui a suivi, j’ai sollicité Gérard Pégon, entraîneur du comité régional du Languedoc-Roussillon, pour m’entrainer et surtout me cadrer. Je voulais aller plus loin, voir où se trouvaient mes limites et de quoi j’étais capable. Depuis ce temps-là, je n’ai jamais été attiré par aucune autre discipline du cyclisme. Je me fais toujours autant plaisir sur un VTT. Peut-être un jour je voudrais tenter autre chose, mais ce n’est pas pour tout de suite. »

Dès sa jeunesse, Marc Colom s’est construit, se forgeant un caractère, développant ses capacités. Quand sont arrivées les premières épreuves internationales, chez les Juniors, le pyrénéen de Font-Romeu s’est fait remarquer par le sélectionneur national et n’en garde que de bons souvenirs.

Championnat du Monde« Je me souviens qu’en 2004, j’ai été sélectionné pour participer aux championnats du Monde Junior de VTT. C’était ma toute première sélection sous le maillot tricolore et ça se déroulait dans la station des Gets, en France ! C’est mon plus beau souvenir, sans aucunes hésitations. A cette époque, Julien Absalon venait tout juste d’être sacré champion Olympique à Athènes. C’était l’euphorie ! » Relate l’intéressé à La Gazette Des Sports. Au rang des bons souvenirs, Colom n’oublie pas non plus son podium en Coupe du Monde ou ceux acquis lors des championnats de France. « Monter sur un podium international reste un très grand moment pour un coureur cycliste, ajoute-t-il. Les deux médailles d’argent des championnats de France Espoir en 2007 et 2008 mais aussi le titre de champion de France de Relais remporté en 2011 avec le comité du Languedoc-Roussillon resteront à jamais d’excellents moments de ma carrière. »

« La saison 2012 fût un cauchemar. »

« J’ai connu trois saisons en dents de scies avec pas mal de soucis de santé. En 2010, c’était des problèmes au bassin, en 2011, je souffrais de crises d’asthme et en 2012, une fracture du scaphoïde ! Je me suis toujours accroché, mais cette année a été un véritable cauchemar pour moi, et je ne souhaite plus jamais revivre une saison comme celle-ci. En début d’année, je n’avançais pas. Quand les sensations me sont revenues, j’ai lourdement chuté lors d’une épreuve de la Coupe de Catalogne. Je ne sais pas ce qui s’est passé, je ne me souviens de rien. Les examens m’ont décelé une fracture du scaphoïde. Mon poignet devait donc être totalement immobilisé, et j’avais l’interdiction formelle de monter à vélo jusqu’à la Mi-Août. J’ai alors pensé à arrêter le vélo… »

« J’ai très vite retrouvé l’envie, cette motivation à transpirer… »

Marc Colom à Pernes Les Fontaines / http://teamscottfrance.canalblog.com/archives/p130-10.html
Marc Colom à Pernes Les Fontaines / http://teamscottfrance.canalblog.com/archives/p130-10.html

« Suite à cette blessure, j’ai pris le temps de réfléchir. J’ai finalement décidé de finir la saison 2012 en prenant part au Roc d’Azur, qui se disputait à la Mi-Octobre, afin de voir de quoi j’étais encore capable. Durant un mois, je me suis préparé sereinement et sans pression. Très vite, j’ai retrouvé l’envie, cette motivation à transpirer, à se faire mal sur un vélo. J’ai terminé le Roc d’Azur à la 19e place. Ce fût une course intéressante avec pas mal de points positifs. Cela m’a aussi permis de passer un hiver serein, après avoir fait le plein de confiance pour 2013. Après avoir tant enchaîné les soucis ces dernières années, je ne me fixe que des objectifs à court terme. L’objectif principal, sera de retrouver mon niveau et notamment une régularité en coupe du Monde ainsi que la confiance en moi, qui était mon point fort à la belle époque. Ensuite, au fil du temps, on verra de quoi je suis capable pour fixer d’éventuels nouveaux objectifs, à plus long terme. »

Marc Colom, l’entraîneur à succès.

« Mes parents ne m’ont jamais poussé dans le sport de haut niveau. Leur priorité était avant tout que je fasse des études. J’étais un véritable passionné de sport, et très vite j’ai choisi de dénicher un métier dans ce domaine. Je me suis donc dirigé vers des études de STAPS. C’est à Font Romeu, Option Altitude Entrainement et Performance que j’ai obtenu mon diplôme. Ensuite, j’ai fait mon propre chemin avec les clefs que l’on nous avait donné. Dès ma première année en tant qu’entraîneur, j’ai suivi Hugo Drechou, qui a réalisé une belle saison. En effet, il fût vainqueur de la coupe de France Junior avec trois victoires à la clé, il se classa 6e des mondiaux Junior et 3e des championnats du Monde de Relais avec l’équipe de France. J’ai beaucoup appris en coachant ce coureur. Se remettre en questions pour évoluer, se documenter, s’adapter pour permettre au sportif d’atteindre son meilleur niveau, etc… C’est vraiment cela qui me passionne. »

« Julie Bresset fait beaucoup de bien au VTT. »

 « En ce moment, le VTT Français se porte bien. Chez les jeunes, il y a de nombreux coureurs comme Victor Koretzky, Titouan Carod, ou Romain Seigle qui poussent derrière l’actuelle génération de vététiste. Ce que fait Julie Bresset depuis deux saisons, c’est simplement magique. Elle a tout gagné et pourtant, elle reste simple et naturelle. Elle fait beaucoup de bien au VTT. Les Jeux Olympiques sont une très belle vitrine pour notre sport. Le circuit de Londres a permis de montrer une course visuelle et de garder le suspense jusqu’au dernier moment. Tourner sur un circuit de 4 à 6 kilomètres n’attire pas forcément de nouveaux coureurs, ça ne crée pas forcément un engouement sportif, mais ça a l’avantage de faire venir les médias et le public. Les spectateurs veulent du spectacle et les JO permettent de faire évoluer notre discipline dans le bon sens. » Conclut le coureur du Team Calvisson VTT.

Une réflexion sur “Entretien avec Marc Colom

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s