N.Peters

 Nans Peters laisse place aux études.

Le Savoyard s’est classé deuxième de la Classique des Alpes. A domicile, il a dû faire face à Dorian Lebrat et François Drouet. Dans ce final à 3, Nans Peters a laissé filer son compatriote rhônalpin vers la victoire, s’assurant la seconde marche du podium. Le membre de la U19 Racing Teal répond aux questions de La Gazette Des Sports.

Comment juges-tu tes premiers mois de saison ?

De manière générale, je suis satisfait avec  deux victoires mais aussi le championnat régional de Rhône-Alpes de contre-la-montre par équipe.

Quel était ton objectif sur cette classique des alpes ?

Je m’étais dit qu’un top 10 serait bien, je me savais capable de le faire, suite à ma 14e place de l’an dernier. De plus, je connaissais parfaitement bien le parcours étant donné que je suis scolarisé à Chambéry. Faire mieux que ce top 10, c’était du bonus mais je savais que mes encadrants et entraineurs espéraient que je termine sur le podium !

Raconte-nous comment s’est déroulée ta course.

Au vu du parcours très difficile, j’ai « fait le mort » tout le début de course. Au Col de la Crusille, des groupes se formaient, je me suis appliqué à ne rien laisser filer sans pour autant faire d’effort car j’avais un coéquipier, Simon Favre, du comité de Savoie, qui était devant. Au sommet, j’ai un peu accéléré puis très vite j’ai rejoint un garçon intercalé, François Drouet et donc Simon Favre. A ce moment, Simon s’est sacrifié pour moi sur le bas du Mont du Chat puis nous nous sommes retrouvés à deux. Drouet était un peu plus fort que moi dans les parties raides alors je m’accrochais. En haut Dorian Lebrat est revenu sur nous. On a alors bien collaboré à trois jusqu’au sommet du Banchet où Dorian et moi avons attaqué chacun notre tour. C’est finalement Dorian qui a pris le large et un peu plus tard, je suis parti à mon tour, pour accrocher la place de 2.

Que retiendras-tu de cette édition ?

La difficulté de l’épreuve! Et la forte représentation du comité de Savoie qui était solide collectivement avec Simon (Favre), meileur grimpeur et combatif ainsi que  Benjamin Jasserand, 5ème et moi, 2ème.

A présent, quels sont tes objectifs ?

Le BAC ! Le championnat Rhône-Alpes n’est du coup pas bien favorable vu sa date, le week-end suivant le BAC. Le Tour du Valromey, du 12 au 15 Juillet prochain, est une belle course que je tiendrais à réussir, ensuite, il y aura le championnat de France.

Tu fais partie de la U19 Racing Team, qu’est-ce que cela t’apporte depuis que tu y es ?

La U19RT me fait confiance depuis 3 ans, je suis donc très investi dans les retours de test de matériel qui m’est mis à disposition. Cette structure me permet également de découvrir le monde professionnel via le contact avec les ingénieurs des marques partenaires, comme Zipp. Je profite également de stages de préparation tout au long de l’année. Je rencontre des coureurs de toute la France et roule sur des routes totalement nouvelles pour moi, comme les pavés du Nord. Tout ça, c’est grâce à Alexandre Chenivesse que je tiens à remercier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s