P.Havik


Piotr Havik (AVIA CYCLING TEAM) aime la France et ses paysages.

   Ce hollandais évoluant dans une équipe belge s’est confronté aux meilleurs mondiaux dès le début de l’exercice 2012. Sur la célèbre classique, Kuurne-Brussel-Kuurne, il enleva la troisième place, derrière Vanderaerden et Pouilly, au terme d’une course haletante qui s’est conclue avec  4 coureurs à l’avant, ne possédant que quelques secondes d’avance sur le peloton, lancé à vive allure. Si ce jour-là, Piotr Havik avait pu voir la victoire de près, il l’avait touché, presque acquise lors de la Bernaudeau Junior. En effet, son équipe avait fait le déplacement jusqu’en Vendée afin de prendre le départ de cette course internationale junior qui réserve perpétuellement, son lot de surprise. Et ce 18 mars, sous un temps d’apocalypse, Havik avait profité du retour de Piveteau et Turgis pour rentrer au sein de la « bonne » échappée à quelques kilomètres de l’arrivée. A peine rentré, que le voilà reparti. Peu avant la flamme rouge, matérialisant l’ultime kilomètre, ce diable de Piotr Havik s’est dressé sur les pédales afin de porter l’estocade qu’il pensait finale. Au bout de l’interminable ligne droite d’arrivée, la décision semblait évidente. Elle semblait seulement car c’est l’homme en forme du mois de mars, Thibault Nuns, qui réalisa l’effort pour reprendre puis dépasser Havik dans les 200 derniers mètres. « Je suis heureux de mon début de saison, avec ma troisième place à Kuurne puis ma deuxième place sur la Bernaudeau Junior car ce sont deux épreuves que j’avais préparé tout comme le Ster Zuid-Limburg. Ce sont vraiment de beaux résultats. », confiait Piotr Havik, enthousiaste.

   Depuis, le jeune hollandais de 17 ans est revenu sur les routes françaises lors du Tour du Nivernais Morvan, où son coéquipier Gianni Bossuyt terminait second. Cette équipe belge vise désormais une victoire sur le sol français et peut-être dès le week-end prochain avec le Trophée Centre Morbihan. « J’aime beaucoup la France avec ces très beaux paysages et les coureurs y sont très forts d’ailleurs. » A présent, son programme de course est définit, le Centre Morbihan puis la Course de la Paix en République Tchèque où Piotr espère briller, comme souvent depuis février. Rappelons que la Bretagne est une région qui réussit bien à ce coureur qui s’était imposé lors de la Ronde Des Vallées l’an dernier, alors qu’il n’était que première année. Un an plus tard, il revient dans la même région, avec les mêmes ambitions de victoires. Les 200 juniors présents au départ de l’épreuve de Gabriel Bertholt devront conserver un œil vigilant sur ce fameux hollandais.

Par Josselin Riou.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s