Q. Le Gall

Quentin Le Gall se délivre sur le Trophée Centre Morbihan.

Depuis le début de la saison, le junior deuxième année, licencié à l’UC Briochine, a signé des résultats encourageants qui plaçaient logiquement des attentes en lui. En effet, classé troisième sur la Ronde du Printemps à Plancoët, Quentin Le Gall attendait un succès d’envergure afin de confirmer son potentiel. Ce week-end, le costarmoricain a enlevé l’ultime étape sous les couleurs de son département.

Il répond aux questions de La Gazette Des Sports… En exclusivité !

Propos recueillis par Josselin Riou.

Comment juges-tu ton début de saison ?

Ce fût un début de saison très mitigé avec de bonnes places, mais de nombreuses déceptions, notamment sur les Contre-La-Montre.

Quels étaient tes ambitions sur le Trophée Centre Morbihan ?

Je ne faisais pas de cette course un objectif. J’étais venu sur cette course pour faire le mieux possible comme sur chaque courses.

 » Un instant, j’ai pensé à abandonner… »

Comment s’est déroulée ta course ce week-end ?

TCM plutôt galère… Samedi, lors de la première étape, j’ai fais la quasi totalité de la course en ligne devant. C’est en arrivant sur le circuit final que nous nous sommes faits reprendre. C’est à ce moment-là que j’ai eu un gros coup au moral. Le lendemain, je n’avais vraiment pas de bonnes sensations à l’échauffement avant le chrono. J’ai d’ailleurs réalisé un contre-la-montre plus que moyen (26ème à 46″ du vainqueur). L’après-midi, c’était une étape vraiment pas évidente. Une étape au cours de laquelle, je n’ai pas quitté l’arrière du peloton car je freinais très mal avec roues carbones. Pendant un instant, j’ai même pensé à abandonner mais en arrivant sur le circuit final, je me suis débloqué.

Quelles étaient tes sensations au départ de l’ultime étape ?

Au départ de Billio, je me sentais réellement bien. Durant toute la route menant à Locminé, je suis resté bien au chaud dans le peloton jusqu’à l’entrée du circuit final. C’est vrai que j’étais motivé par l’idée de me « venger » de la déception, vécue la veille.

Cette victoire arrive-t-elle comme une délivrance pour toi ? 

Oh oui, c’est une vraie délivrance. Ça fait du bien d’enfin pouvoir lever les bras !

Quel sera ton programme de course à venir ?

Je ne sais pas encore quel sera mon programme pour les semaines à venir. J’aimerais pouvoir participer à une course sous les couleurs de l’Equipe de France durant la saison…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s