Tour PACA Junior : Tour PACA Junior : Prenez-en plein les yeux

entrechaux

Tour PACA Junior : Prenez-en plein les yeux

Il fait chaud. Regarde comme il fait beauuuuu. Le soleil tape. Ce week-end des 3 et 4 mai, les meilleurs coureurs Juniors du Sud-Est disputaient le Tour PACA. Une affaire de grimpeur et d’audacieux. Et un peu de malchance. Retour, au coeur du peloton avec La Gazette des Sports et son casquetteur de poulain.

«Vrijt vrajt vroujt» Une demi-douzaine de belge se présente au départ. «Tu viens d’où ?» demande, intrigué, à l’un deux. «Belgium» me rétorque-t-il, l’air timide. Ça je m’en serai douté garçon… «Where in Belgium ?» «Lokeren. Gend.» me précise le dossard 101. Casque intégral vissé sur le crâne. Combinaison bien tendue. Dossard épinglé à la Tony Martin. Visuellement, ces coureurs d’outre-Quiévrain impressionnent. Le ton de cette première journée, à Entrechaux (Vaucluse) est donné. Au pied du Mont Ventoux, la journée s’annonce compliquée pour les non-grimpeurs…

Entrechaux2

RadioVéloJojo, premier sur l’info au coeur du peloton

Le géant de Provence fait fasse aux coureurs dès les premières pentes de la journée. Ça monte vite. Jérémy Defaye prend la tête. Le peloton s’allonge rapidement. Alors que le peloton aborde le pied du premier Grand Prix de la Montagne, Robin Meyer s’arrête. «Problème mécanique pour le maillot jaune !» entend-t-on de RadioJojoVélo, au coeur du peloton. Dérailleur en vrac. La course bascule. Le leader ne reviendra jamais. Malgré ses efforts, le coureur de M Santé Cyclisme échoue dans son incroyable retour. Loin de tout ça, les attardés du peloton contemple les cimes enneigées du Ventoux. Les montagnes lointaines côtoient les nuages. Et les coureurs, eux, triment sur les routes brulées par le soleil. Entre quelques rares spectateurs. Zigzaguant parmi les nombreux cyclosportifs partis à l’assaut du Mont.

Devant, sur la course, Ivan Schmitz dompte le groupe de tête. L’Aixois devance, au sprint, Andréa Biondi et Stefano Ciardo. A l’italienne. Jérémy Defaye, co-leader, septième de l’étape, reprend la tête du général. Les cartes se redistribuent. A mi-course dans ce Tour PACA, tout est encore jouable. Chaque étape nourrit le suspense. Suscite l’intérêt du public. Déchaîne la passion des coureurs. Samedi, au soir, tous les esprits sont tournés vers le lendemain. Une nouvelle étape du PACA attend les coureurs…

Robin Meyer tente le tout pour le tout après cinq kilomètres de course / Platet Photographie
Robin Meyer tente le tout pour le tout après cinq kilomètres de course / Platet Photographie

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas

Peynier, Bouches-du-Rhône. Une école, une boulangerie et une centaine d’habitants à tout casser. On prend les mêmes et on recommence. Les frustrés de la veille ont l’esprit revanchard. Les satisfaits, eux, sont encore euphoriques. Le départ fictif de six kilomètres aurait pu faire la première sélection en queue de peloton… Hormis quelques crevaisons, le peloton reste massif. Robin Meyer, 13e la veille, tente l’aventure en solitaire. Odrian Champossin lui emboîte le pas. Les deux Provençaux seront repris.

LA bonne échappée du jour / Platet photographie
LA bonne échappée du jour / Platet photographie

Et là, tout s’accélère ! La bonne échappée se dessine. Maes, Thoulouse, Fache, Breuil, Rousseau (4e le samedi) et un certain Riou. Ces six-là creusent l’écart. Rejoints par quatre renfort de poids, l’échappée se dispute la victoire. Mais pendant plus de 80 kilomètres, les jambes tournent à bâton rompu pour prendre de l’avance. Fausser compagnie au peloton. Anticiper le réveil des leaders pour ne pas se faire avaler tout cru. Finalement, les fuyards se feront la malle. Tempo dans les bosses. Rapide dans les descentes. Accélération sur le plat. Combinaison parfaite.

Dès le samedi, Eddy et Gabin Finé se sont mis en évidence / Charline Noël
Dès le samedi, Eddy et Gabin Finé se sont mis en évidence / Charline Noël

Pour décrocher la victoire il fallait encore pouvoir allier intelligence, force et fraîcheur. Les deux derniers kilomètres s’apparentent à un calvaire pour certain. Quand Nathan Pernot accélère, au pied de la dernière difficulté, tout le monde s’y attendait. Tout le monde réagit. Les jambes sont lourdes. Mais personne ne veut lâcher. Au bout, se joue la gagne sur une Fédérale juniors… Et pourtant, seul Eddy Finé garde le sillage du coureur de la U19 Racing Team. Derrière, Clément Maes, Dorian Rousseau et Gabriel Thoulouse se rassoient. Perclus de crampes ou de douleurs. Josselin Riou revient sur les deux grimpeurs au moment de basculer vers le dernier kilomètre. Ils sont donc trois pour une place. Un seul lèvera les bras, acclamé par la foule.

A ce jeu-là, le jeune Finé (Charvieu) est le meilleur. Malin comme un lynx, il patiente et place un démarrage à 400 mètres de la ligne. Planté, Riou décroche. Pernot, exténué, se contente de la troisième place. Puis les quarante autres coureurs à finir franchissent la ligne. Au sprint ou en solitaire. Fatigués, ou frais comme des gardons. Souriants ou ridés. A moins que ce ne soit le rictus de la fatigue ou de la défaite.

peynierselfie

Vient ensuite le temps du podium. Des honneurs et du protocole. Des petites coupes et des lots. Un porte-clé et un stylo… En guise de souvenir. Les photos traditionnelles devant le podium. Et puis les moins habituelles. Celles qui surprennent. «Oh regarde Patrick, il se prend tout seul en photo.» Se marre un officiel, en coulisse. Aux Michels, lieu de l’arrivée, les jeunes pousses du cyclisme ont découvert le haut niveau. Au pied de la Sainte-Victoire et de ses paysages intenses et uniques. Et pour ça, on dit merci qui ? Merci Jacquie et Michel !

Par Josselin Riou (le même que le mec planté dans l’article)
@Josselin_Riou (A suivre sur Twitter)

Remerciements à Charline Noël pour les photos. Plus à découvrir sur Facebook.

Une réflexion sur “Tour PACA Junior : Tour PACA Junior : Prenez-en plein les yeux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s