Valero Rivera

Valero Rivera (HBC Nantes) rêve de Londres.

Fils du sélectionneur espagnol, Valero Rivera rêve des JO de Londres. Après avoir disputé  le tournoi pré-olympique sous le maillot ibérique, Valero espère avoir l’honneur de porté à nouveaux les couleurs de son pays, dès cet été de l’autre côté de la manche. En attendant, il reste concentré sur la fin de saison du championnat de France avec son club du HBC Nantes. Cinquième de la ligue, les nantais viennent de s’incliner en Alsace sur le parquet de Séléstat. Une défaite d’un but qui freine les joueurs de Thierry Anti dans leur lancée. Valero Rivera répond aux questions de La Gazette Des Sports.

Qu’est-ce qui t’as séduit pour venir jouer ici, à Nantes ?

J’ai été séduit par le projet que le club voulait faire. Ce projet était intéressant et avec de belles ambitions. Aussi qui est un club sérieux et professionnel. Il est motivant de jouer avec le meilleur public de France.

Selon toi, comment juges-tu le début de saison du H ?

La saison est plutôt bonne. Nous nous sommes installés à la cinquième place de la ligue et cela veut dire que nous faisons les choses bien. Mais le meilleur de tout consiste en ce que ce club a une ambition. C’est pourquoi nous visons la quatrième place.

Qu’est-ce que tu aimes le plus à Nantes ?

Nantes est une ville très belle agréable et accessible ! La vérité est que les gens me traitent vraiment très bien.  Si je devais retenir quelque chose de Nantes, ce serait les gens !

Quelles sont tes ambitions personnelles  pour la suite de ta carrière ?

Mon projet sportif est d’aider le club à monter un peu plus chaque année et il est clair que j’aimerais gagner un titre avec le HBC Nantes. Comme n’importe quel joueur, être dans la sélection espagnole est un de mes objectifs !

Quel est ton prochain objectif avec la sélection ?

Etre dans la sélection est déjà un premier succès pour moi. Mon unique objectif est d’être à nouveau dans cette sélection.

Participeras-tu aux prochains J.O. ?

Je ne sais pas encore si j’irais aux Jeux Olympiques, mais c’est mon rêve, comme celui de chaque sportif.

Que t’inspires  la carrière de ton papa ? Cela te motive encore plus ?

Il est clair que sa carrière me motive pour tout ce qu’il a obtenu. Il essaie toujours de m’aider en me donnant des conseils.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s