W.Barguil

 Warren Barguil la saison parfaite ?

Le breton de naissance a fait le choix de poursuivre une année supplémentaire sa carrière avec les amateurs. Depuis le début de saison, Warren Barguil s’est régulièrement placé sur les épreuves de renommée avant de s’imposer à de nombreuses reprises. L’Essor Breton, le Loire-Atlantique Espoir, deux étapes du Tour de Franche-Comté sont tant de victoires inscrites au palmarès du coureur du CC Etupes. A la veille du Tour des Pays de Savoie, La Gazette Des Sports vous propose une interview de l’homme en forme du début de saison. Cette interview a été réalisée au lendemain des manches de Coupe de France de Plumelec et Châteaulin.

Présentes-toi en quelques mots.

Je m’appelle donc Warren Barguil, j’ai 20 ans et depuis cette année, je suis licencié au CC Etupes (Franche-Comté) mais je suis originaire de Bretagne.

Comment juges-tu ton début de saison jusqu’à maintenant ?

Pour moi, je le trouve très bon, malgré la déception que j’ai ressentie lors du Tour de Toscane (épreuve de la Coupe des Nations). Cette course était un objectif pour moi mais j’ai malheureusement chuté. Après j’ai eu quelques satisfactions en remportant notamment l’Essor Breton, à la maison, grâce à toute l’équipe d’Etupes. C’était vraiment super bien !

Quel a été ta réaction quand tu as appris ta sélection pour Plumelec et Chateaulin, deux épreuves à domicile ?

Ces deux sélections étaient prévues de longue date. En effet, lors d’un stage de début de saison, j’en avais parlé avec Bernard Bourreau (Sélectionneur national) qui avait affirmé me sélectionner pour ces deux épreuves.

Quelles étaient les ambitions que tu t’étais fixé pour ces deux épreuves ?

Je visais un top 10 sur le GP de Plumelec mais malheureusement, j’ai eu un problème au tendon après le Tour de Franche-Comté. Je n’ai donc pas pu trop rouler la semaine. Je suis passé à travers surtout que c’était la course qui me correspondait le mieux, plus que Chateaulin. En revanche, sur les boucles de l’Aulne, j’étais très bien, j’ai fait la course mais j’ai loupé le coup de huit coureurs. Ensuite, j’étais dans tous les contres puis c’est arrivé massivement et je n’ai pas voulu aller faire le sprint car je n’y trouvais aucun enjeu.

Quel est ton jugement sur ce week-end ?

L’ambiance avec les pros est différente. Certains ne nous respectent pas,  ils oublient peut-être d’où ils viennent. D’autres, au contraire, sont très gentils avec nous, coureurs amateurs.

A présent, quels sont tes objectifs ?

Désormais, je vais me tourner vers le Tour des pays de Savoie puis ça sera le Tour de l’Ain. Ensuite, j’enchainerais avec le Tour de l’Avenir et enfin le championnat du monde en espérant être dans les sélections et que la forme soit présente.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s